Logan Mailloux est le meilleur espoir du Canadien selon Anthony Martineau

Les partisans qui ont toujours espoir en leur équipe de hockey à Montréal ont davantage espoir en l’avenir qu’autre chose. Le présent, il ne fait plus rêver personne chez le Canadien. Sauf peut-être la mère de Michael Pezzetta…

Scott Wheeler, spécialiste des espoirs chez The Athletic, a fait l’inventaire de TOUS les espoirs dont les droits appartiennent à l’une des 32 équipes de la LNH.

Où se situe la banque d’espoirs du Canadien parmi celles des 32 équipes du circuit Bettman? Aussi haut qu’au 8e rang selon Wheeler. Ce dernier est donc un fan du récent travail de Trevor Timmins, remercié en novembre dernier.

Rappelons qu’à pareille date l’an dernier, Wheeler avait classé les espoirs du Canadien au 6e rang de la LNH. Le CH a donc baissé de deux échelons au cours des 12 derniers mois.

Qui sont dans l’ordre les 20 meilleurs espoirs montréalais?

1. Cole Caufield
2. Kaiden Guhle
3. Sean Farrell
4. Jordan Harris
5. Jan Mysak
6. Cayden Primeau
7. Joshua Roy
8. Mattias Norlinder
9. Riley Kidney
10. Jayden Struble
11. Jesse Ylonen
12. Dmitri Kostenko
13. Oliver Kapanen
14. Josh Brook
15. William Trudeau
16. Xavier Simoneau
17. Blake Biondi
18. Brett Stapley
19. Cam Hillis
20. Mon garçon Gianni Fairbrother

Je vous invite à lire le texte de Wheeler pour comprendre les raisons qui ont motivé son classement.

La question demeure : combien de joueurs parmi ces vingt hockeyeurs-là se rendront jusqu’à la LNH? Combien auront un impact dans la LNH?

À noter…

Que Joshua Roy est le Québécois classé le plus haut dans le palmarès de Wheeler…

Que Cole Caufield est un espoir de catégorie 1 selon Wheeler, que Kaiden Guhle et Sean Farrell sont des espoirs de catégorie 2 et que tous les autres sont de catégorie 3 ou 4 (sur 4)…

Que voir le petit attaquant offensif Sean Farrell aussi haut dans ce classement m’a (agréablement) surpris. Hâte de le voir chez les pros, lui…

Qu’Alexander Romanov (poste régulier) et Ryan Poehling (trop vieux à 23 ans) ne sont plus considérés comme étant des espoirs…

Que Jordan Harris, quand même loin dans ce classement, pourrait malheureusement signer avec une autre équipe que le CH en août…

Et que Logan Mailloux n’a pas été considéré par Wheeler, qui avoue ne pas l’avoir observé de façon sérieuse depuis qu’il a été sélectionné par le Canadien… et parce qu’il n’en valait visiblement pas la peine en raison de son passé, selon Wheeler.

« Honnêtement, si je ne lui ai pas accordé d’attention, c’est que je ne suis pas à l’aise de l’évaluer en tant que joueur de hockey, parce que je ne suis pas certain qu’il le mérite. Je crois qu’il est important que je fasse preuve de transparence dans mon travail, et en ce moment c’est là où j’en suis. J’ignore s’il a fait un effort honnête de son côté, s’il a vraiment appris de ses erreurs et s’il s’est amendé, et je ne peux pas dire quand, comment ni même si mon opinion sur le sujet va changer. Et j’ajouterai que la décision de l’OHL de diffuser son communiqué à propos du retour de Mailloux le 29 décembre à 15h30, au moment même où le monde du hockey était secoué par l’annulation du Mondial junior, n’a rien fait non plus pour me mettre en confiance. » – Scott Wheeler

Puisqu’il a décidé que Mailloux ne méritait peut-être pas d’être évalué à titre de hockeyeur, Wheeler a choisi de faire comme s’il n’existait pas.

Bref, Wheeler a préféré cancel – temporairement pour l’instant – le plus récent choix de première ronde de l’équipe. J’ai toujours un peu de difficulté avec ces comportements moralisateurs (même si je condamne fortement les gestes posés par Mailloux en Suède). #ConceptDeLaJustePeine

Au pire, je crois qu’il faut évaluer Mailloux, quitte à placer un bémol/astérisque à côté de son nom. Mais l’ignorer complètement?

À noter qu’avec Mailloux, il est possible de se dire que finalement, le Canadien n’a peut-être pas perdu de position au classement (de Wheeler). Le CH aurait probablement au moins deux rangs de plus avec Mailloux dans l’équation…


Mailloux au sommet de la liste?
Dans un même ordre d’idées, Anthony Martineau et Nicolas Cloutier ont débattu quant à l’identité du meilleur espoir de l’organisation montréalaise hier soir sur les ondes de TVA Sports.

Martineau n’a pas hésité à placer Logan Mailloux au sommet de sa liste, lui.

« Le premier gars de mon top cinq est Logan Mailloux. Là, j’entends déjà les gens dire ouais, mais il n’a joué que six matchs, l’échantillon est trop petit. D’accord, mais en regard à cet échantillon-là, Logan Mailloux a justement été l’espoir le plus dominant parmi tous ceux du CH jusqu’ici cette année. Après tout, on doit baser nos analyses sur ce qu’on voit et non sur ce qu’on n’a pu voir! » – Anthony Martineau

Mailloux a passé dix mois et demi sans jouer au hockey et à son retour, il a tout de même été en mesure de dominer ses pairs. Il a un tir extrêmement lourd, il est un bon patineur, il est capable de frapper et de bien jouer défensive et sa confiance fait capoter le chroniqueur de TVA Sports.

Nicolas Cloutier a quant à lui donner son vote à Kaiden Guhle puisque 10 matchs dans la OHL, c’est insuffisant pour être en mesure de prédire quoi que ce soit à Mailloux.

À noter que ni Martineau ni Cloutier (ni Jean-Charles Lajoie) n’a cru bon canceller Mailloux comme l’a fait Wheeler.

Ils n’ont pas non plus dit un seul mot sur ses actes répréhensibles, sur sa suspension dans la OHL, sur la controverse qu’il a soulevée et sur ses tentatives de se racheter. Je me demande si un jour, on oubliera TOUS (ou non) les gestes que Mailloux a posés en Suède l’an dernier…

Personnellement, je considère Mailloux comme étant un espoir légitime du Canadien, mais je suis encore de ceux et celles qui jugent qu’il faut considérer ses actions passées dans notre évaluation. Bref, je me trouve entre Wheeler et les gars de TVA Sports.

À noter que Cloutier et Martineau ont tous les deux placé Jordan Harris au second rang de leur top cinq respectif.

PLUS DE NOUVELLES