Logan Mailloux : 22 secondes de malaise à la sauce Trevor Timmins

Le Canadien a surpris (et choqué) la planète hockey en repêchant vendredi soir le jeune Logan Mailloux avec son choix de première ronde. Plusieurs personnes se sont indignées suite à cette sélection controversée. Les gens se sont pour la plupart soulevés contre le CH, et non contre le kid lui-même.

Mailloux était mineur au moment de commettre son geste, il a entamé une thérapie et semble sincère dans son désir de devenir une meilleure personne, il avait demandé à ne pas être repêché, il était prêt à attendre et à réfléchir… bref, il a fait ce qu’il avait à faire au cours des dernières semaines (après avoir commis une grave erreur).

De son côté, le Canadien a ignoré la demande du jeune espoir, il a ignoré de prendre le pouls de la société dans laquelle il évolue et il a décidé d’y aller avec la meilleure décision hockey, sans tenir compte de tout le reste.

Le hockey, ce n’est pas quelque chose de parallèle à la société. Ça en fait partie. Et le Canadien doit se comporter en citoyen corporatif modèle.

Bref, le Canadien de Marc Bergevin a encore une fois refusé d’écouter ses partisans et les membres de la société dans laquelle il vit. Le DG du Canadien a plutôt décidé de se faire sauveur et rédempteur, plutôt que responsable et à l’écouter. Bergevin a souvent répété qu’il prenait ses décisions en ne se fiant pas à l’opinion populaire.

Avec les épisodes #metoo et le vibe TRÈS moralisateur de notre société depuis un an ou deux, quelqu’un chez le Canadien aurait dû dire : « non, le risque n’en vaut pas la peine, Marc. Choisis quelqu’un d’autre. Cette décision ne se défendrait pas très bien. »

Mais personne ne s’y est opposée. Respecter la demande de l’agresseur… attendre un an pour lui permettre de faire son chemin de croix… d’évoluer encore plus… faut croire que ça ne parlait pas à personne.

Et le malaise provoqué par cette sélection a atteint son point culminant lorsque Marc-Antoine Godin a demandé samedi soir à Trevor Timmins comment il pouvait croire que Logan Mailloux n’avait pas raison de dire qu’il n’avait pas mérité le droit d’être repêché cette année. 22 secondes de silence et de malaise…

Si le gars qui a décidé de sélectionner Logan Mailloux ne peut pas répondre à une question aussi simple, comment voulez-vous que le Québec puisse comprendre et accepter cette décision controversée?

Oui, je crois à la rehabilitation et je suis d’avis qu’il faut pardonner à ceux et celles qui commettent une erreur. Je ne fais pas partie du mouvement qui tient à condamner chaque action/personne en se donnant bonne conscience et se croyant meilleur qu’autrui. En isolant constamment les fautifs et en les ridiculisant publiquement…

Mais après avoir vu comment le Québec a réagi face au retour de Maripier Morin après moins d’un an de réflexion, je suis convaincu que le Canadien aurait dû attendre avant de s’aventurer sur cette voie-là. Il était trop tôt pour repêcher Logan Mailloux… surtout en première ronde.

Mais bon, c’est fait. Le kid a démontré beaucoup de courage devant les médias samedi matin et je tiens tout de même à lui souhaiter le meilleur des rétablissements possible. Pour ce qui est du hockey, on verra par la suite si vous le voulez bien…

Faisons confiance au Saint-Rédempteur en charge de la sphère hockey de la Sainte-Flanelle.

PLUS DE NOUVELLES