L’offre des Bruins à David Pastrnak est révélée au grand jour

Un des gros dossiers qui traîne cet été est celui de David Pastrnak. Le jeune attaquant tchèque est toujours à la recherche d’un nouveau contrat avec les Bruins, qui ne semblent pas vouloir donner un juste montant à ce dernier.

Apparemment, Don Sweeney lui aurait fait une offre de 6 millions de dollars par année à long terme. La définition du long terme dans ce cas-ci est de 6 ou 7 ans, une décision que la direction des Bruins a décidé de laisser entre les mains du jeune homme de 21 ans.

Six millions de dollars classerait Pastrnak à égalité avec David Backes au quatrième rang des joueurs les mieux payés des Bruins, ce qui est loin d’être un honneur. Je considérerais presque ça comme une insulte, personnellement.

L’autre endroit où ça accroche, c’est lorsqu’on le compare à Leon Draisaitl et au contrat que les Oilers lui ont offert il y a une semaine.

Les deux attaquants ont 21 ans et leur production de points par match était identique l’an dernier malgré des conditions de travail bien différentes. Les deux ont été sélectionnés lors de l’encan de 2014, Draisaitl étant sorti au troisième rang tandis que Pastrnak avait été repêché par les Bruins un seul rang avant que le Canadien ne mette la main sur Nikita Scherbak.

Je ne veux pas tourner le fer dans la plaie, mais c’est ça quand même. 

Je sais qu’il y a tout de même quelques bémols quant à cette comparaison : Draisaitl est un centre (rôle plus important) et son rang de sélection prometteur lui mettent une pression de plus sur les épaules. L’Allemand est aussi plus une assurance alors qu’il s’agit de sa deuxième »grosse » saison dans la LNH. Pastrnak, lui, a éclos cette année.

Mais est-ce que toutes ces petites raisons cumulent pour 2.5 millions de dollars d’écart à chaque année?

Il est permis d’en douter.

PLUS DE NOUVELLES