betgrw

Les étoiles sont alignées vers un retour en force de Brendan Gallagher

Il est minuit moins quart pour Marc Bergevin et le Canadien, alors que la fin de l’été frappe à la porte, arrivant en même temps que l’impossibilité d’apporter des changements à l’alignement actuel de l’équipe.

La période estivale aura donc été marquée par plusieurs changements, mais pas beaucoup de solutions miracles à Montréal. Les nouveaux patineurs du Tricolore devront porter le flambeau très haut afin de combler les pertes récentes dans l’effectif…

Et les vétérans aussi. Le départ d’Alexander Radulov créera un manque de puissance offensive immense à l’aile droite. À moins qu’un patineur migre de sa position naturelle afin de combler ce gouffre, Brendan Gallagher aura le mandat d’occuper cette position au sein du premier trio.

Tâche qu’il devrait, heureusement, accomplir avec brio.

Difficile de ne pas rêver à une année extraordinaire de Gally. Après avoir subi toutes ces blessures, le karma devrait remercier l’homme au cœur immense par une saison remplie de réussites.

Dieu merci, il y aura plus que de la bonne foi qui penche vers de bonnes performances dans son cas. Selon Rob Vollman, les statistiques indiquent que celui-ci reviendra au sommet de sa forme.

Un excellent outil pour prédire les performances futures d’un marqueur est son indice de réussite de tirs. Gallagher a fait mouche lors de 10,2% de ses tirs lors de ses quatre premières campagnes dans la grande ligue. L’an dernier, il a seulement été en mesure de concrétiser ses tirs à 5,3%…

D’habitude, les experts expliquent ce type de régression par un manque de chance. Dans ce cas-ci, une main maganée serait peut-être plus une cause pertinente à aborder…

C’est donc dire qu’avec une meilleure santé, le Gallagher des beaux jours devrait faire son retour en octobre!

Sans oublier que la motivation ne fera pas défaut, dans son cas. À l’instar de plusieurs de ses coéquipiers, le guerrier semblait dénué de cette rage au cœur avant le départ de Michel Therrien qui faisait son succès. Une saison complète avec un entraineur qui lui accorde une grande confiance ne pourra qu’être bénéfique pour lui…

Du moins, il aura amplement le temps de jeu afin de se prévaloir…

À lui de saisir cette opportunité!

PLUS DE NOUVELLES