Les trois dernières signatures du CH ont joué chez l’Armada

Le Canadien de Montréal est en mission : celle de reconquérir la clientèle qu’il a perdue. On le sait, Geoff Molson et Marc Bergevin ont un plan. Pour nous, il est nébuleux, mais pour eux, il n’a rien de brouillon. L’un de ses devoirs, du moins, est d’amener de jeunes Québécois au sein de son club-école. Après la signature d’Alexandre Alain, Larry Carrière a mis sous contrat T.J. Melancon et Morgan Adams-Moisan.

On peut également surnommer cette quête « le mode séduction »…

Carrière ne chôme pas, ce qui veut peut-être dire que le monsieur est assuré de son futur avec le Canadien, ce qui n’est pas nécessairement un bon signe. Bref…

Les deux jeunes ont décroché un accord d’un an avec l’organisation trois couleurs. Melancon, un défenseur de 21 ans originaire d’Oshawa, a paraphé un pacte de la Ligue américaine à un seul volet. La saison passée, il évoluait au sein de la ECHL (Admirals de Norfolk), où il a récolté un total de 43 points, dont 15 buts, en 58 duels. Auparavant, Melancon évoluait sous la gouverne de Joël Bouchard chez l’Armada de Blainville-Boisbriand.

Adams-Moisan, pour sa part, a été entraîné par Dominique Ducharme du côté de Drummondville. À 21 ans, c’était sa dernière campagne dans le circuit Courteau et celle-ci s’est conclue avec une campagne de 32 buts et 61 points en 68 duels. Avant de rejoindre les Voltis, le jeune ailier droit de la Tuque jouait… au sein de l’Armada de Bouchard. Il est le type d’attaquant avec du grit que Bouchard et Ducharme adorent coacher. Lui, il a signé un contrat à deux volets de la Ligue américaine.

En tout cas, je ne sais pas si c’est une coïncidence, mais les trois dernières signatures du Canadien sont des produits élevés par Joël Bouchard ou qui ont passé dans les mains de celui-ci. J’inclus Alexandre Alain là-dedans.

PLUS DE NOUVELLES