Les trois défenseurs les plus offensifs du Rocket en séries sont éligibles à l’autonomie cet été

Depuis le début des séries, plusieurs joueurs se démarquent chez le Rocket de Laval. Mais sans qu’on ne parle trop d’eux, les défenseurs Louie Belpedio et Sami Niku arrivent à faire leur chemin.

En huit matchs de séries, les deux défenseurs du Rocket ont chacun accumulé sept points. Cela les place parmi les bons défenseurs de la ligue en séries au niveau offensif.

Niku a sept passes et Belpedio a deux buts et cinq passes.

Par ailleurs, la LAH a tweeté que Niku avait huit points et Hockey DB le place aussi à huit passes, mais j’ai vérifié les box scores des huit matchs de Laval et il n’a pas huit points à son actif.

Jordan Gross (Colorado), avec dix points en neuf matchs, dépasse Niku. Même chanson pour son coéquipier des Eagles Roland McKeown, qui a huit points derrière la cravate.

Tout ça pour dire que les deux joueurs du Rocket sont des morceaux importants de la défensive. Niku a un bon flair offensif et Belpedio apporte de la stabilité à la ligne bleue via son expérience.

Seuls deux attaquants du Rocket (Danick Martel et ses huit points ainsi que Jean-Sébastien Dea et ses sept points) ne font pas pire offensivement parlant que les défenseurs.

On est loin de Connor McDavid, mais ça, c’est un autre dossier.

Ce qui est intéressant, c’est que les deux défenseurs sont dans la même catégorie. Ils deviendront tous les deux libres comme l’air (UFA) parce qu’ils n’ont pas assez joué avec le Canadien cette année.

À Laval, perdre ces gars-là ferait mal – tout comme celle de Xavier Ouellet, un autre agent libre dans quelques semaine qui prend de la place à la ligne bleue. Ouellet a cinq points en séries, lui.

(Crédit: AHL)

J’ai cependant le sentiment que Belpedio a plus de chances de vouloir revenir dans le même rôle à Laval qu’un Sami Niku, mais c’est seulement mon opinion personnelle et ma lecture du dossier parce que Belpedio aime la foule de Laval.

Et Ouellet, lui? Chaque année, il semble vouloir revenir à Laval. Est-ce que cela changera cet été? Je ne sais pas.

(Crédit: Cap Friendly)

Il pourrait y avoir de gros changements dans la brigade défensive du Rocket l’an prochain, donc.

Avec les jeunes qui poussent (Jordan Harris, Kaiden Guhle et Justin Barron) et un Corey Schueneman qui voudra avoir sa place au soleil, il sera intéressant de voir qui jouera de nombreux matchs à la Place Bell en 2022-2023.

En rafale

– En parlant du Rocket.

– RHP a hâte de marquer.

– C’est une bonne chose.

– Good one.

– Je suis content que ce soit officiel.

– Intéressant.

PLUS DE NOUVELLES