Les séries en bref : Tampa Bay ramène tout le monde à la case départ

Après avoir vu les Stars prendre les devants en finale de la Coupe Stanley, le Lightning se devait de rebondir lors du deuxième match. Entre un déficit de 2-0 et une série égale 1 à 1, il y a une différence énorme – et c’est pourquoi les hommes de Jon Cooper ont mis toutes les chances de leur côté dans ce match.

Si les Bolts ne s’étaient présentés qu’en troisième période lors de la première joute, ce n’est pas le cas lors de la deuxième. Dès le début du match, Tampa Bay se donne un sérieux avantage sur les Stars.

Brayden Point (qui d’autre) ouvre la marque à mi-chemin en première période. One-timer en avantage numérique, un but comme on les aime.

 

Quelques minutes plus tard, le Lightning se retrouve encore en avantage numérique et cette fois-ci, c’est Ondrej Palat qui fait vibrer les cordages.   Le Tchèque se retrouve au bon endroit au bon moment et augmente l’écart à deux buts.

Ce n’est toutefois pas terminé. Moins d’une minute plus tard, l’éclair frappe encore. Kevin Shattenkirk y va d’un tir qu’Anton Khudobin aurait probablement aimé revoir, et les Stars perdent 3-0.

Dallas attend la deuxième période pour répliquer. D’abord, le vétéran Joe Pavelski profite à son tour d’un avantage numérique pour faire scintiller la lumière rouge.

Quelle déviation sensationnelle…

Puis, un beau jeu de passe des Stars mène à un superbe but de Mattias Janmark. Tout à coup, c’est 3-2 Lightning.

Or, il est trop tard. Les Bolts n’accorderont pas un autre but et créent l’égalité 1 à 1 dans cette série.

PLUS DE NOUVELLES