Les responsabilités de Paul Byron ont (beaucoup) diminué

Je ne comprends pas. Le Canadien en arrache défensivement, surtout à court d’un homme, mais Paul Byron n’a pas été utilisé une seule seconde en infériorité numérique lors du match d’ouverture locale.

Samedi soir, il n’a passé que 32 secondes sur la patinoire alors que son équipe tentait de tuer une pénalité.

Et ne me dites pas que le CH ne se retrouve pas souvent à court d’un homme!

Claude Julien a préféré Phillip Danault, Artturi Lehkonen, Nate Thompson et Joel Armia à Byron samedi soir.

Jeudi dernier, ils ont été sept attaquants à se partager le temps en infériorité numérique… mais pas Byron! Les autres à ne pas avoir joué à court d’un homme ce soir-là sont Suzuki, Kotkaniemi, Drouin et Gallagher.

Quelqu’un peut m’expliquer?

Paul Byron a toujours été très bon pour tuer des punitions… mais aussi pour trouver le moyen de surprendre (grâce à son coup de patin et à son intelligence) la défensive adverse et de marquer des buts à quatre contre cinq.

Claude Julien semble avoir décidé après seulement deux matchs que Byron ne faisait plus l’affaire et qu’Armia devait le remplacer sur le pk (aux côtés de Danault, Lehkonen et Thompson). Ça ne rapporte toutefois pas les dividendes escomptés, vous en conviendrez.

Et puisqu’il est question de Byron, il vient de connaître sa meilleure saison en terme de production offensive par match (31 points en 56 rencontres), il est le quatrième attaquant le mieux payé de l’équipe (cap hit de 3,4 millions $) et il porte un « A ».

Le petit #41 dispute actuellement la première année d’un contrat de quatre saisons signé il y a 12 mois…

Est-ce normal de le voir patiner sur la quatrième ligne en moyenne 13 minutes par rencontre?

(Crédit: YouTube (capture d’écran))

Byron n’a qu’un point en cinq matchs, mais ne serait-il pas plus utile sur l’un des trois premiers trios?

Il faut avouer que les neuf premiers attaquants font toutefois le travail présentement et que Jordan Weal méritait pleinement d’être muté sur la deux quand Suzuki a été rétrogradé à la quatre samedi soir.

Paul Byron semble malheureusement condamné à attendre des blessures chez autrui avant d’obtenir une vraie chance. Ça a souvent été comme ça durant sa carrière et ça ne semble pas vouloir changer parce qu’il a célébrer cette année son 30e anniversaire de naissance.

Si Cole Caufield fait bel et bien le saut dans la LNH en 2020, le Canadien devra fort probablement tasser l’un de ses petits attaquants. Et ce ne sera ni Gallagher ni Domi…

Mais ce n’est pas en faisant jouer Byron sur la quatre que tu vas faire remonter sa valeur.

Paul Byron est-il tranquillement en train de devenir l’éléphant dans la pièce? Fait-il encore partie de la solution?

PLUS DE NOUVELLES