Les quatre prochains matchs à domicile du Canadien sont reportés

On s’en doutait, mais c’est maintenant confirmé : les prochains matchs du Canadien à domicile sont reportés. Dans les faits, ce sont les matchs du 4, 6, 8 et 10 janvier qui sont repoussés à une date ultérieure.

De plus, le match du 12 janvier prochain (alors que les Bruins devaient être en visite au Centre Bell) change de domicile. Ainsi, ce sera le CH qui se rendra à Boston pour disputer la rencontre (ce qui remplacera, en gros, celui qui devait être disputé au TD Garden avant la pause des Fêtes).

D’ailleurs, le match prévu le 15 janvier prochain au Centre Bell contre les Devils ne fait pas partie des matchs repoussés dans le communiqué, mais il n’apparaît plus sur le calendrier du site officiel du Canadien. En même temps, celui du 12 janvier n’apparaît pas non plus. Je pense que le match aura lieu, mais du côté du New Jersey. Dans tous les cas, ce sera à surveiller.

En gros, ce qu’il faut retenir, c’est qu’on ne risque pas de revoir le CH au Centre Bell avant (au moins) le 27 janvier prochain, alors que les Ducks devraient être de passage. Est-ce que ce match-là aura lieu à la date et à l’endroit prévus? Est-ce qu’il y aura des partisans au Centre Bell? Honnêtement, il est beaucoup trop tôt pour le dire.

Si jamais le CH ne joue pas au Centre Bell avant le 27 janvier prochain, ça voudra donc dire qu’il y aura eu une pause de 42 jours entre les deux matchs à domicile de l’équipe. Et une pause de 49 jours entre deux matchs à domicile devant des partisans (si des partisans sont admis au Centre Bell le 27 janvier, évidemment).

Le Canadien aura donc huit matchs à reprendre d’ici la fin de la saisonMême avec trois semaines libres, ce sera une fin de saison condensée dans une année où l’équipe ne se bat que pour un choix au repêchage.

Prolongation

Pendant ce temps-là, la LNH et l’AJLNH discutent pour adopter la recommandation du CDC, qui ferait en sorte qu’un joueur qui teste positif à la COVID-19 n’aurait à s’isoler que pour cinq jours (et non 10, comme c’est le cas présentement).

Le problème, c’est que la recommandation vient des États-Unis, pas du Canada. Si Gary Bettman n’aimait pas les équipes canadiennes avant cette année, je suis convaincu que ça ne s’est pas amélioré durant la saison.

Rappelons que la NFL et la NBA ont adopté cette recommandation. Dans la NFL, il n’y a pas d’équipes canadiennes, et dans la NBA, il n’y a que les Raptors. C’est donc beaucoup plus simple à gérer que dans la LNH.

PLUS DE NOUVELLES