Les Panthers vont tout faire pour se départir de Sergei Bobrovsky

Les Panthers de la Floride ont connu une sacrée saison en 2021-2022. Ils étaient, du début à la fin, l’une des équipes les plus dominantes du circuit Bettman.

La preuve, c’est qu’ils ont terminé l’année au tout premier rang de la conférence de l’Est à l’aide d’une fiche de 58 victoires, 18 défaites et 6 défaites en période de surtemps.

Mais, la formation dirigée par Andrew Brunette s’est montrée complètement impuissante au deuxième tour des séries face à leurs rivaux floridiens, le Lightning, et a été éliminée en quatre petits matchs.

Ceci dit, il est maintenant temps de prendre des décisions du côté des Panthers. Et l’une d’entre elles concernent le gardien numéro un de l’équipe, Sergei Bobrovsky.

Nick Kypreos, ancien joueur de la LNH travaillant aujourd’hui dans les médias, a déclaré que les Panthers étaient vraiment enclin à échanger le cerbère russe. Bill Zito, DG de l’équipe, serait même prêt à garder 50% de son salaire afin de libérer de la place sur la masse salariale.

Bobrovsky touche présentement 10 millions de dollars par saison et son contrat se termine dans trois ans, soit après la saison 2024-2025. On comprend donc que les Panthers, en gardant 50% de son salaire, sont vraiment à la recherche d’un partenaire de danse afin de l’échanger.

Pourtant, le principal intéressé n’a pas été mauvais cette saison… Mais, avec le cap salarial et les autres joueurs à signer, il est peut-être temps pour l’équipe de donner le filet à Spencer Knight, choix de première ronde de l’équipe il y a quelques années.

Le site CapFriendly fait signe que les Panthers ont environ trois millions de lousses présentement, mais auront besoin de faire quelques signatures dans les prochains mois comme toute autre formation de la ligue.

Parce qu’on s’entend, 10 millions sur une masse salariale est énorme. Même 5, c’est beaucoup. Ça fait une sacrée différence à la fin de la journée.

Ce dossier sera l’un des nombreux à suivre cet été alors qu’on risque d’avoir droit à beaucoup d’action dans la LNH. Et je pense pouvoir affirmer avec une énorme certitude que je ne suis pas le seul à avoir hâte.

En rafale

– Effectivement!

– Dommage pour les coureurs.

– Allez!

– Je ne suis pas le plus grand fan de patinage artistique… mais ce texte mérite d’être lu.

PLUS DE NOUVELLES