Les Oilers ont eux aussi des problèmes

À Montréal, on a tendance à répéter l’expression « l’herbe est toujours plus verte chez le voisin » un peu trop souvent. Bon c’est un peu le cas, surtout en ce début de saison, mais le Canadien n’est pas le seul à connaitre beaucoup de soucis.

Diantre ! Vegas est meilleur que le Canadien, ils ont un dossier de 4-1-0 ! Honnêtement, si je devais choisir entre la formation des Golden Knights et celle de Montréal, le choix serait très vite fait. Ce n’est pas parce qu’une équipe est devant au classement qu’elle est meilleure.

Ne vous inquiétez pas : d’autres équipes dans la LNH ont des soucis. Les nombreux problèmes que la formation de Claude Julien a sont aussi ceux des Rangers, du Wild ou encore des Oilers.

Les Oilers sont présentement 28e au classement général et le Canadien 26e. Est-ce que ça fait du Tricolore une meilleure équipe que celle des Oilers ? Entre nous, vous savez très bien que non.

Attendez, les Oilers ont des problèmes ? Pourtant, ils ont Connor McDavid. 

Les Oilers ont présentement une fiche de 1-3-0, un différentiel de -9, et une mince récolte de 8 buts. Cam Talbot s’est fait chasser de deux des quatre matchs auxquels il a débuté. Connor McDavid n’a « que » 5 points en 4 matchs et la défense en arrache (14 buts encaissés). Bref ça ne va pas bien du tout.

Pour une équipe qui devrait être aspirante à la Coupe Stanley, vous comprendrez que la situation dans laquelle elle se trouve n’est pas idéale. En plus, Leon Draisaitl est blessé. Sans lui, McDavid a connu une soirée horrible dans le cercle des mises en jeu samedi soir face aux Sénateurs (2 en 11).

Ils le savent, eux aussi. Ils ne jouent pas bien. Ils ne jouent pas avec émotions. Ils n’arrivent pas à marquer de buts. Ils en encaissent beaucoup. Le gardien partant ne joue pas à la hauteur des attentes.

Ce sont des phrases qu’on entend souvent à Montréal, non ?

Au final, l’herbe n’est pas forcément plus verte chez le voisin.

PLUS DE NOUVELLES