Les «nouveaux» protège-lames de Ryan O’Reilly font jaser

Les Sabres comptent dans leur alignement plusieurs joueurs à l’esprit innovateur, que ce soit sur la patinoire ou à l’extérieur de celle-ci. L’exemple parfait est le vélo à deux places que Sam Reinhart et Jack Eichel ont utilisé pour se rendre à l’aréna, à l’ouverture du camp d’entraînement.

Toutefois, c’est une partie de l’équipement de Ryan O’Reilly porte aujourd’hui qui attire l’attention des médias. L’attaquant de 26 ans porte fièrement des protège-lames qui servent également de patins à roulettes, facilitant son déplacement hors de la glace. L’histoire s’est méritée quelques textes le qualifiant de révolutionnaire, disant que son idée était géniale.

Tandis qu’on peut effectivement lui donner la palme du premier joueur à avoir amené cette mode dans les rangs professionnels, on ne peut pas lui donner le mérite pour le produit en tant que tel, comme il est mentionné dans le papier ci-haut.

Cette mode est déjà présente depuis longtemps dans les rangs mineurs, alors que les enfants utilisent les RollerGards depuis déjà quelques années, près des patinoires locales. La compagnie menée par Victor Posa, ancien joueur de hockey professionnel ayant chaussé les patins pour deux rencontres avec les Blackhawks en 1986, avait même déjà fait une apparition (en 2013) à la populaire émission Dragon’s Den, version anglaise de la réplique québécoise, Dans l’oeil du dragon.

Caroline Ouellette avait attiré l’attention en 2014, lors des Jeux Olympiques, avec ses RollerGards.

O’Reilly avait aussi enfilé ses patins de cette façon, en avril dernier, passant toutefois plus inaperçu qu’aujourd’hui.

Le prototype serait toutefois banni dans plusieurs régions de l’Ontario, l’absence de frein entraînant à l’occasion des accidents chez les jeunes hockeyeurs.

L’attaquant des Sabres a quant à lui mentionné qu’il tentait de convertir ses coéquipiers à cette nouvelle mode : « On en a commandé quelques autres pour les gars. J’espère qu’on aura notre propre petite équipe de roller disco! »

PLUS DE NOUVELLES