Les Maple Leafs ne savent pas qui placer au centre du deuxième trio

Hier, les Maple Leafs de Toronto ont terminé le match sans leur capitaine John Tavares. Sa série est fort probablement terminée, dans les faits, en raison des incidents que l’on connait.

À ce sujet, les Leafs ont confirmé – sans grande surprise – que le principal intéressé avait subi une commotion.

On s’entend pour dire que ça a été dur à voir. Même si Tavares a texté ses coéquipiers, on doit s’en faire pour le gars.

Qu’on soit enfant ou adulte, c’est une scène horrible. De le voir avoir de la difficulté à se garder droit est une image marquante, mais pas dans le bon sens du terme.

Tout le monde qui était présent sur place met l’emphase sur la lourdeur du moment. Sans les partisans, on pouvait entendre une mouche voler.

Le but est de le voir prendre du repos afin qu’il puisse continuer à vivre une vie normale le plus rapidement possible. On lui souhaite.

Sans négliger le côté humain, il y a quand même un côté hockey derrière cette perte pour les Leafs. Le capitaine et centre #2 du club est absent et il faudra le remplacer.

Par qui? C’est la question à 1000 piasses.

À court terme, ça risque d’être par Nick Foligno. L’ailier gauche a complété le match dans le spot de Tavares parce qu’il s’est proposé sur le coup. Sheldon Keefe s’est souvenu de son expérience au centre à Columbus et l’a placé là.

Mais dans les faits, ce n’est pas comme si le pilote avait le choix. « On n’a pas beaucoup d’options à ce chapitre », a-t-il déclaré aux médias.

Derrière Auston Matthews, si on retire Tavares de l’équation, c’est assez mince.

Laissez-moi clarifier : ce n’est pas mince en quantité, mais en qualité.

Dans les faits, Nick Foligno (un ailier), Alex Kerfoot, Jason Spezza, Riley Nash, Joe Thornton ou le valeureux Alex Galchenyuk (centre ou ailier?) sont des options. Mais à qui confier la deuxième ligne?

Attendez-vous à Nick Foligno, donc.

Pendant ce temps, le Canadien a le luxe d’avoir un Jesperi Kotkaniemi à insérer dans l’alignement pour contrebalancer la blessure de Jake Evans. Ce n’est pas la même game.

Est-ce que cette profondeur au centre pourrait faire la différence?

PLUS DE NOUVELLES