Les joueurs du Canadien n’ont pas l’intention de suivre la loterie ce soir

Ça y est! Dans plus ou moins une heure, nous aurons une bonne idée de la prochaine destination d’Alexis Lafrenière.

Imaginez simplement à quel point le jeune homme doit être fébrile. Les chances de se retrouver dans une excellente organisation sont bonnes, ce qui aidera forcément son développement.

Mais ce n’est clairement pas tout le monde qui a le même niveau d’engouement par rapport à la loterie. Chez les joueurs, surtout les joueurs qui sont encore en vie, il n’y a rien de bien intéressant là-dedans.

Parlez-en à Dale Weise. L’attaquant du Canadien a affirmé qu’il ne pouvait pas plus s’en foutre et il croit que ses coéquipiers ne regarderont pas plus ce qui se passe.

Pour les 16 équipes en vie, c’est une distraction.

Nous sommes concentrés sur les séries ici. Nous nous préparons pour Philadelphie. Je ne crois pas que personne au sein de l’équipe ne soit préoccupé par la loterie du repêchage. – Dale Weise

Évidemment, on peut affirmer que Weise ne sera plus dans la LNH dans quelques semaines. Cela peut donc ne pas le toucher.

Ceci dit, les gars de la LNH ne s’en font pas avec le repêchage et ce qui l’entoure. Martin Biron, alors qu’il était de passage au micro du podcast Support Athlétique la semaine dernière, a déclaré que les gars n’en avaient rien à foutre non plus.

Il a déclaré que lors de ses années à Philadelphie, il ne savait jamais vraiment qui était le premier choix des Flyers au dernier repêchage. Il ne suivait pas ça, tout comme la majorité de ses coéquipiers.

Cela se veut une réponse à ceux qui pensaient que le Canadien, présent « par défaut » dans la bulle, allait tanker afin d’obtenir 12.5 % de chances d’obtenir le produit de l’Océanic de Rimouski.

Évidemment, les gars se défoncent avec les moyens du bord. Les transactions, les signatures et les espoirs, ce n’est pas de leur ressort.

PLUS DE NOUVELLES