Le Bol d’or a été complètement détruit par les Condors du Cégep Beauce-Appalaches

Ceux qui sont familiers avec le football collégial, cadet et juvénile (école secondaire) savent que tous les gars jouent pour une raison en particulier : remporter le fameux Bol d’or. Il s’agit d’un trophée convoité par tous les jeunes footballeurs, un peu comme l’est la Coupe Mémorial dans le hockey junior.

C’est gros à ce point-là.

Au niveau collégial, les récents champions du Bol d’or proviennent du Cégep Beauce-Appalaches. Les Condors ont remporté les grands honneurs et font parler d’eux depuis leur conquête. Or, ils retiennent l’attention et ce n’est pas nécessairement pour les bonnes raisons.

Visiblement contents, les joueurs ont procédé aux célébrations et c’est là qu’il y a problème. Les jeunes ont décidé de détruire le socle du trophée, avant d’y mettre le feu et d’arracher les plaques des anciens vainqueurs du Bol d’or.

Laurent Émond, un étudiant en Art et technologie des médias à Jonquière, en a fait un reportage. Voici de quoi il s’agit :

Ouain. Pas fort, comme dirait l’autre.

Les jeunes ont clairement manqué de jugement (et de classe) et sont sans aucun doute dans le tort aujourd’hui.

On lit sur le site de Balle Courbe que des conséquences seront de mises pour les responsables et que la direction du Cégep déterminera des sanctions qui seront imposées à l’interne. L’entraîneur-chef de la formation a tenu à clarifier la chose en soutenant que le geste posé par ses joueurs ne passe tout simplement pas au conseil :

Ils vont avoir à réparer les pots cassés. Ils ont des responsabilités et il va falloir qu’ils les assument […] C’est à leurs frais et ils vont avoir à s’excuser auprès de leurs adversaires et du RSEQ parce que ce n’est pas comme ça qu’on veut être représentés. – Marc Loranger

Ah, la jeunesse…

Les gars ont commis une grave erreur et devront se faire pardonner d’une façon ou d’une autre. Il s’agit d’une belle leçon de vie et je suis certain que les kids en sont conscients, alors qu’ils se disent « sincèrement désolés » pour les gestes qu’ils ont commis.

En rafale

– Éric Bélanger pourrait-il devenir le prochain entraîneur des Voltigeurs?

– Oui, Alex Pietrangelo a tout un début de saison.

– Bonne écoute.

– Quand même cool comme histoire.

– Malkin reçoit de bons mots de la part d’une autre légende russe.

PLUS DE NOUVELLES