Les carottes semblent cuites pour Charles Hudon à Montréal

Charles Hudon est de retour physiquement à Laval et il devrait y rester pour un bon moment, lui qui a neuf matchs de jouer avec le Canadien (il lui en reste donc un avant de repasser à nouveau au ballottage). En gros, une fois le 10e match joué dans la LNH, Hudon sera soumis au ballottage lors de son renvoi à Laval. Selon certains spécialistes, tout indique, que Charles Hudon ne reviendra pas à Montréal.

C’est triste, mais c’est une triste réalité.
(Crédit: Twitter/capture d’écran)

Patrick Lagacé a jasé avec Mario Langlois via le 98,5 FM, et Langlois en a profité pour lancer que Charles Hudon était fort probablement en fin de parcours avec le Canadien de Montréal. Le bleu-blanc-rouge lui a donné une « seconde » chance, mais il n’a pas su capitaliser malgré son travail acharné. Hudon est incapable de « finir », de la mettre dedans au niveau de la LNH. Ce qui lui fait TRÈS mal.

Puis pour ceux qui soulèvent « l’Europe » pour la suite des choses (dans le cas de Hudon), sachez que c’est très ardu d’y percer, selon Clément Jodoin. Hudon n’est donc pas assuré d’un poste là-bas, s’il décidait de se tourner vers ce choix.

Dans une autre chronique via la même fréquence radio, où Langlois pilote son propre show, il a été question du dossier Charles Hudon avec Mario Tremblay. Tremblay parle du tourniquet actuel entre Laval et Montréal, où Charles Hudon est passé à quelques reprises. Tremblay croit que les carottes sont cuites (pour Hudon) avec l’organisation de la Sainte-Flanelle. Le Bleuet Bionique a indiqué, avec raison, qu’un joueur rappelé se doit d’attirer l’attention lorsqu’il débarque à Montréal.

Hudon ne l’a pas fait. Le numéro 54 a travaillé, mais tout ce qu’il a fait offensivement, c’est d’atteindre quelques poteaux.

Bref, terminons ça sur une note positive : la crise majeure a été évitée chez le Canadien et lors du but de Nate Thompson, on a compris que l’esprit de famille était toujours là. Parole de Mario Tremblay!

PLUS DE NOUVELLES