L’équipe junior nationale russe a dû être retirée de son vol de Calgary

Toute la planète hockey est extrêmement déçue et même frustrée que le championnat mondial de hockey junior ait été annulé. C’est un tournoi qui donne toujours tout un spectacle et qui est très plaisant à regarder.

Que ce soit les joueurs, les entraîneurs, les analystes, les journalistes ou les partisans, tout le monde est triste que ce tournoi n’ait pas pu se poursuivre.

Cette annulation a mis fin aux rêves de plusieurs jeunes espoirs de participer à une superbe expérience. Tous ces jeunes ont dû retourner bredouilles chez eux sans avoir vraiment eu la chance d’en mettre plein la vue.

Une de ces équipes qui aspiraient aux grands honneurs est la Russie, et disons qu’elle ne s’est pas montrée exemplaire dans son vol de Calgary.

En effet, l’équipe n’a jamais décollé hier pour son vol en direction de Frankfurt en raison de mauvais comportements des différents joueurs et autres membres de l’équipe.

Selon la Dr Kathleen Scherf, l’équipe junior russe était située à l’arrière de l’avion, et elle a noté (tweeté) ce qui retardait l’envol de l’avion.

Les joueurs et membres de l’équipe junior russe fumaient, certains étaient saouls, d’autres refusaient de mettre leur masque, bref, ils n’écoutaient pas les demandes et les consignes des agent(e)s de bord, ce qui a mené à leur expulsion de l’avion.

Les bagages de l’équipe ont donc été retirés de l’avion pendant que la police procédait à l’expulsion des joueurs et des autres membres de l’équipe.

Disons que cela met une mauvaise image sur le dos de l’équipe junior russe.

Toutefois, selon une autre source, celle-ci du site russe Championnat, ce ne sont pas les joueurs qui ont enfreint les règles de manière répétée, mais plutôt les officiels de l’équipe junior nationale russe.

L’article cite la journaliste Marie Lehmann qui était dans l’avion. Lehmann a tout d’abord expliqué que l’équipe russe ET l’équipe tchèque avaient été expulsées de l’avion,

Elle a ensuite laissé savoir que la plupart des joueurs se sont très bien comportés durant les incidents.

Bref, nous en saurons sûrement plus sur cette histoire dans les prochaines heures et les prochains jours, mais ce qui est sûr, c’est que c’est une bien mauvaise façon de passer la veille du jour de l’an.

PLUS DE NOUVELLES