L’effet Gallagher a fait effet qu’une seule rencontre | Le Canadien continue de brûler | Kris Letang n’est pas un joueur fini

Maudit que monsieur Therrien et ses hommes doivent avoir hâte de retrouver l’odeur de leur domicile puisque la joute face aux Flyers de Philadelphie mettait fin à une séquence de 8 matchs à l’étranger. Puis, pendant ce parcours, le Canadien a offert des performances très brouillées l’empêchant de cumuler des victoires de façon constante. Au lieu de ça, la Flanelle a collectionné les revers (6).

Les Flyers, eux, rentraient d’un voyage peu fructueux en Californie où ils ont cumulé trois revers… en trois matchs.

Et les troupes de Michel Therrien misaient sur le gaz qu’ils ont ramassé lors de la Classique hivernale afin de clore cette tournée en beauté, face aux drôles de Flyers. Disons qu’ils peuvent oublier la beauté…

Le premier but de la rencontre, du bâton de Brayden Schenn, a été causé par un (fameux) revirement créé par Andrei Markov Alex Galchenyuk :

OK! Ce n’était pas un revirement franc, mais il s’ajoute tout de même à la collection montée par le Canadien depuis leur enlisement.

En tout cas, le Canadien a entamé la rencontre sur les talons, mais quelques flashs nous ont permis d’y croire… Toutefois, les Flyers de Philadelphie ont contrôlé la majeure partie de ce duel en dirigeant 31 rondelles sur Ben Scrivens. Cependant, nous ne pouvons pas nier que les soldats de Michel Therrien ont obtenu quelques chances de marquer sur les 24 tirs dirigés sur Michal Neuvirth. Et une autre preuve que le Canadien n’a pas compétitionné : les joueurs n’ont bloqué que 7 lancers contre 25 pour les Flyers.

En passant, les unités spéciales ont somnolé autant que certains joueurs et l’effet Gallagher aura duré qu’un seul match. J’ai de la difficulté avec la sortie de certains joueurs, c’est inacceptable et ce club a réellement besoin d’être shaké fermement.

Les pots et les fleurs
– Un pot pour Alex Galchenyuk qui a créé un gros revirement et qui n’était pas motivé sur certaines séquences en zone offensive. #PrisesDeDécisionsDouteuses

– C’est dommage, mais Mark Barberio devra attendre avant d’inscrire son premier filet avec sa « nouvelle » équipe :

Barberio s’achète du temps avec le Canadien et il pousse dans les fesses de Marc Bergevin pour qu’il passe à l’action afin de bouger un brigadier. #Tinordi #Pateryn

– Le gars (Shayne Gostisbehere) qui a chassé Andrew MacDonald des Flyers (si l’on veut) a enfilé son 7e filet en 22 matchs :

– La défensive du Canadien a encore démontré ses faiblesses des derniers temps… Quant à Wayne Simmonds, il a démontré pourquoi tant d’équipes aimeraient l’acquérir :

Disons qu’il utilise pas mal le même bureau que Gallagher!

– Lorsque nous pensions que le Canadien était éteint, la bougie d’allumage a rallumé la flamme :

Même si Brendan Gallagher n’est pas le joueur le plus talentueux au niveau des skills, il demeure tout de même le joueur d’impact de ce groupe.

Gallagher, c’est aussi ça…

… et ça :

– Alexei Emelin a offert une autre joute excessivement laborieuse. J’ai l’impression qu’il sera des gradins demain, lui. Alors que Greg Pateryn ou Jarred Tinordi pourrait renouer avec l’action.

– Un autre revirement coûteux, en territoire défensif, a permis aux Flyers d’inscrire un 4e but et de reprendre les guides de la rencontre : LIEN.

Cette fois-ci, c’est Daniel Carr qui a été déclaré coupable… Cette erreur le poussera-t-il de l’alignement afin d’y insérer Sven Andrighetto demain, face aux Devils?

– Du moins, Carr a tenté de se faire pardonner :

– J’offre des fleurs à Ben Scrivens, Mark Barberio et Brendan Gallagher. Et je cherche toujours les vétérans afin de leur lancer chacun un pot. Où était David Desharnais? Où était Tomas Fleischmann? Où était Ghetto DSP? Je continue ou je stoppe ça là? #Pacioretty? #Plekanec? #Markov?

Est-ce que je dois donner une fleur à P.K. Subban parce qu’il a porté ses patins spéciaux de la Classique hivernale? #Not

– Au final, la bougie s’est finalement (rapidement) attisée, mais le Canadien continue de brûler…

En rafale
– Le 30 Thoughts que nous propose Elliotte Friedman (en français) est disponible juste ICI.

– Pour ceux qui croient que Kris Letang est « fini », je tiens à vous préciser qu’il a quand même 10 points à ses 6 derniers matchs.

Et pendant ce temps, Sidney Crosby a marqué 6 buts à ses 6 derniers matchs… #LeRéveilDuKid

– Cette séquence démontre très bien l’ardeur au travail et l’intensité des Panthers de la Floride :


Ce n’est pas pour rien qu’ils ont empoché un 10e gain consécutif.

– Et lui, c’est Jaromir Jagr :

– Zach Parise qui a « catché » la sauce de Mikael Granlund pour enfiler la rondelle derrière Anton Forsberg :

– Patrick Kane et Artemi Panarin, c’est de la dynamite, ça :

– Quand le train Wilson se fait geler solidement, ses coéquipiers ne tardent aucunement à le défendre :

Ç’a brassé pas mal lors de ce duel :

Mais outre ces séquences, le match a été dessiné par Evgeny Kuznetsov : LIEN.

– J’ai l’impression que Jesse Puljujarvi pourrait devenir le premier choix du prochain encan de la Ligue nationale : LIEN.

Wow! Lindy Ruff a du cran :

Je comprends donc, les puissants Stars ont été varlopés par les Rangers de New York, 6 à 2.

– C’est toujours inquiétant d’apercevoir un joueur se rendre à l’hôpital et c’est ce qui est arrivé à Mikko Koivu après cette séquence :

PLUS DE NOUVELLES