Le Wild envoie Cam Talbot chez les Sénateurs

Quand le Wild a annoncé jeudi passé que Marc-André Fleury avait signé un nouveau contrat de deux ans pour demeurer dans le Minnesota, ça a fait un malheureux : Cam Talbot. En effet, avant que Fleury ne s’amène avec le Wild, Talbot était le gardien #1 de l’équipe, et visiblement, il venait de perdre ce poste pour les deux prochaines années.

Dans les jours suivants, on a eu droit à de la tension entre les deux partis. L’agent de Talbot avait affirmé que Bill Guerin, le DG du Wild, allait devoir « penser à beaucoup de choses », ce à quoi Guerin a répondu qu’il n’avait « absolument rien à faire » dans ce dossier-là.

Mais visiblement, Guerin avait quelque chose à faire dans le dossier. Talbot était malheureux dans le Minnesota et il voulait visiblement retrouver une chaise de gardien #1 dans la LNH.

Et c’est exactement ce qui s’est produit aujourd’hui, alors que le Wild a annoncé que Talbot avait été échangé aux Sénateurs d’Ottawa en retour d’un autre gardien, Filip Gustavsson.

Frank Seravalli a rapporté l’information en premier, qui a depuis été confirmée par les deux équipes.

Depuis le début de la saison morte, on sent que les Sénateurs sont en mode acheteurs. Après la transaction qui a amené Alex DeBrincat en ville et après s’être débarrassé du contrat de Matt Murray, on y va d’une amélioration nette devant le filet en Talbot.

Et tout ça, sans avoir eu à payer très cher.

D’ailleurs, parlant de la transaction qui a envoyé Murray à Toronto, je me demande vraiment pourquoi l’équipe n’a pas préféré envisager Talbot. On ne parle pas d’un prétendant au Vézina, mais à un cap hit de 3,667 millions $, Talbot est un gardien très honnête qui vient avec moins de risques que Murray.

Anyway.

Pour le Wild, on se débarrasse d’un bon gardien, mais clairement, ce dossier-là commençait à devenir une épine dans le pied de Bill Guerin. Talbot voulait visiblement quitter pour retrouver une chaise de gardien #1 et l’équipe ne voulait pas risquer que toute l’histoire s’envenime.

Au moins, le Wild n’en ressort pas bredouille : Gustavsson n’est plus tout jeune, mais à 24 ans, il a encore le temps de se développer et de devenir un gardien #1 dans la LNH d’ici quelques années. Peut-être que ce sera lui qui prendra les rênes devant le filet de l’équipe dans deux ans lorsque le contrat de Fleury sera terminé?

Bref, un dossier de réglé dans le Minnesota, et les Sénateurs me semblent avoir flairé la bonne affaire. On verra si c’est le cas dans les mois à venir, mais clairement, les Sénateurs ont faim, et je doute qu’ils aient terminé leur magasinage.

En rafale

– Nouveau contrat pour Evgeni Malkin Pierre-Olivier Joseph à Pitttsburgh.

– De belles batailles entre Juraj Slafkovsky et Oliver Kapanen au camp de développement du CH.

Et parlant de Slafkovsky, ce dernier comprend déjà bien la rivalité Montréal-Toronto!

– En effet.

– Coup dur en Arizona.

PLUS DE NOUVELLES