Éduc’alcool tape sur les doigts de Samuel Girard, qui a (trop?) célébré sa Coupe Stanley

Dans les derniers jours, Samuel Girard a fêté sa Coupe Stanley avec les gens de son patelin. Il l’a amené à Roberval et il a fait profiter de la Coupe à des gens qui ne l’ont pas vu depuis des années.

C’était un beau moment pour tout le monde et cela a été souligné en grand. #WorkHardPlayHard

Au cours de la journée, Girard a bu de l’alcool, ce qui était prévisible puisque bien des gars célèbrent avec de la boisson dans la Coupe. À un certain point, il était cependant tellement chaud qu’il n’a pas été en mesure de finir sa session d’autographe.

Il avait l’air vraiment saoul.

Mais ce n’est pas resté là. La directrice générale d’Éduc’alcool, Geneviève Desautels, a pris le temps de regarder les vidéos de Girard et elle n’a pas exactement aimé ce qu’elle a vu.

Et elle n’a pas hésité à faire passer son message en l’utilisant comme exemple.

Pourquoi l’avoir ciblé lui en particulier? Parce qu’il est connu? Après tout, il n’est pas exactement le premier à avoir dépassé la limite en public… et au moins, il ne conduisait pas.

Le fait de le voir dépasser les trois consommations par jour recommandé par Éduc’alcool n’a pas fait le bonheur de la DG.

La Coupe Stanley à Roberval est un événement très particulier qui donne espoir que jouer au hockey est un rêve réalisable pour les jeunes.

Si le joueur de hockey en question l’échappe en termes de consommation excessive et que ça peut donner une image de banalisation de consommation excessive, c’est un message totalement incohérent. – Geneviève Desautels

Évidemment, on est conscient que la limite a été dépassée et qu’il n’était pas obligé de boire autant.

Mais au final, c’était son choix et il n’a mis la vie de personne en danger. Le gars a 24 ans, il vient de gagner la Coupe après avoir été gravement blessé (en séries) et après avoir fait de gros sacrifices. Après deux ans de pandémie, il a choisi de fêter et je ne vais pas lui lancer la première pierre quand il a tant redonné aux autres lors de la parade.

Je ne crois pas que de teinter sa journée par de tels commentaires est une façon efficace de faire passer son message et pour avoir la sympathie des gens envers la cause puisque Girard est bien aimé par les fans. Parce que oui, le message est légitime à la base.

Est-ce que le Éduc’alcool de la Floride avait demandé la même chose à Tom Brady après son titre avec les Bucs? Exactement.

PLUS DE NOUVELLES