Le visage du Rocket sera beaucoup plus jeune l’an prochain

Pour la première fois depuis très longtemps, le club-école du Canadien a eu un long parcours en séries éliminatoires le printemps dernier. Le Rocket s’est rendu jusqu’en demi-finale et la frénésie du tournoi printanier s’est emparée de Laval.

Menée par plusieurs vétérans québécois, tels que Danick Martel, Alex Belzile et Brandon Gignac, la troupe de Jean-François Houle a accompli tout un exploit.

Triste réalité du grand roulement dans la Ligue américaine, plusieurs de ces morceaux importants ont quitté le giron de l’équipe. En effet, Xavier Ouellet, Louie Belpedio et plusieurs autres ont quitté le giron de l’équipe.

Certaines de ces pertes ont pu être comblées avec les signatures de Madison Bowey, Anthony Richard et Mitchell Stephens, des joueurs qui ont un peu joué dans la LNH, mais devraient surtout aider le Rocket.

Mais il y a du positif dans tout ça. L’an prochain, le club-école comptera sur de nombreux espoirs du Canadien. Des jeunes joueurs acquis dans les dernières années feront donc leur entrée chez les pros sous le spotlight de la Place Bell.

Emil Heineman, acquis des Flames dans la transaction Tyler Toffoli, Xavier Simoneau (le futur Rafael Harvey-Pinard?) et Jan Mysak se joindront donc au groupe de jeunes attaquants qui comprend aussi Cam Hillis, Joel Teasdale, Jesse Ylonen et RHP.

Oui, il est possible qu’Harvey-Pinard jouent avec le Canadien l’an prochain, mais vu la forte congestion en avant à Montréal, à moins d’une surprise majeure au camp d’entrainement, il faut s’attendre à ce qu’ils disputent une bonne partie de la saison à Laval.

À la ligne bleue, le Rocket comptait déjà sur Gianni Fairbrother et Mattias Norlinder, deux anciens choix de troisième tour du CH. Arber Xhekaj se greffera au groupe et possiblement le Québécois Miguel Tourigny s’il réussi à convaincre l’état-major de l’équipe.

Kaiden Guhle, Justin Barron et Jordan Harris pourraient tous jouer avec le grand club l’an prochain. Cependant, il serait fort surprenant que Martin St-Louis aligne trois défenseurs recrues en même temps. Il faut donc s’attendre à ce que ces trois jeunes hommes fassent des allers-retours sur la ligne orange.

Le Rocket risque d’être moins compétitif l’an prochain, mais formera tout de même une très bonne équipe.

Mais l’arrivée de jeunes joueurs prometteurs rend le club très excitant. Même s’il ne gagnera peut-être pas autant de matchs, le Rocket sera à suivre de très près l’an prochain.

Personellement, ça me donne beaucoup plus le gout d’aller voir jouer l’équipe.

Et avec la panoplie de jeunes joueurs repêchés dans les dernières années, il faut s’attendre à voir cette tendance continuer. Dans les prochaines années, Joshua Roy, Riley Kidney, Sean Farrell, Luke Tuch, Lane Hutson et Logan Mailloux pourraient aussi porter les couleurs du Rocket.

En rafale

– Un beau moment

– Wow

– Chapeau à lui!

-Ottawa?

-Où aboutira Kadri?

PLUS DE NOUVELLES