Le temps est-il venu de bouger Andrei Markov? | Alex Ovechkin pourrait-il l’attirer à Washington? | En rafale

Bon milieu de la semaine à tous et à toutes!

Avec les déboires qui se poursuivent du côté de cette chère Sainte-Flanelle, Marc Bergevin devra ré-analyser ses options de « mon coach est en poste pour y rester » ou « je crois en ce groupe de joueurs ».

Il devra arrêter d’appuyer tout son monde et shaker réellement cette formation qui somnole depuis que décembre s’est entamé. Le DG doit se rendre à l’évidence, son équipe a 50 rencontres de jouées et la participation au tournoi printanier est de plus en plus comprise. Alors, pourquoi demeure-t-il immobile en souhaitant que tout se replace seul? Bergevin devrait plutôt agir d’audace et commencer à placer ses pions pour la saison prochaine. Ça, c’est mon humble opinion!

Je le sais que Marc Bergevin n’aime VRAIMENT pas prendre de risques (et que c’est lui le coupable), mais un moment donné, lorsque tu as tenté de calmer le jeu et que tes joueurs n’ont pas démontré plus de respect que ça, c’est le moment de montrer du caractère et du leadership en bougeant un gros morceau.

Et si ce gros morceau devenait Andrei Markov?

Je le sais, le coach l’a protégé, mais le Général, avec sa situation hors de la patinoire et sa relation houleuse avec Michel Therrien, pourrait-il lever sa clause de non-mouvement afin de rejoindre les Capitals de Washington, par exemple?

Les Caps misent le tout pour le tout et pourrait magasiner un défenseur lors de la date butoir puisque le statut de Brooks Orpik demeure très inquiétant. Un Markov, sur une 4e chaise, avec un groupe de joueur qui se trace un chemin vers la Coupe Stanley, il me semble que ça pourrait être charmant pour les deux parties, non?

Justes comme ça, Alex Ovechkin est un grand ami d’Andrei Markov. De plus, Markov a 37 ans et j’imagine qu’il aimerait avoir la chance de soulever ce trophée argenté avant de se retirer. Sans omettre qu’au sein des Capitals, il y a une filière russe attirante. #Ovi #Kuznetsov #Orlov #Galiev

En février (le 29), si Orpik n’est pas de retour, les Caps auront l’espace suffisant au niveau du cap afin d’ajouter le salaire de Markov, en bougeant un autre morceau.

La seule chose qui est plate, c’est que Markov n’a plus la même valeur qu’il y a 2 ou 3 ans…. Tout d’abord, il a 37 ans et il reste une autre année à son contrat actuel. Ajoutons à cela la séquence difficile dans laquelle il s’est enfoncé et peine à se relever.

Qu’est-ce que Bergevin pourrait acquérir en retour de Markov? Nate Schmidt et un espoir? Andre Burakovsky?

Peu importe, on pourrait spéculer longtemps, mais nous savons tous que le plan « A » de Markov est de demeurer à Montréal (et son plan « B » serait possiblement la Floride)… et que le plan « A » de Marc Bergevin est de ne pas risquer. Alors on est loin de ce type de transaction, mais si j’étais Bergevin, je commencerais vraiment à analyser un nouveau plan de match… celui de reconstruire et de lancer la serviette pour cette saison.

C’est impossible, Bergevin ne peut pas se contenter de prendre le blâme et laisser cette chute se poursuivre sans nager. Je ne peux pas gober ça, désolé!


//

Ailleurs chez le Canadien
– Je m’excuse là, mais un moment donné, toujours prendre le blâme, ça vient redondant. Bergevin prend le blâme de la mauvaise séquence de son équipe, P.K. Subban a pris le blâme lors de la défaite d’hier, Jeff Petry a fait de même après le revers de lundi…

C’est correct, les gars, arrêtez de vous flageller et gagner des matchs de hockey bâtard!

– Je suis 110% en harmonie avec cet énoncé :

Therrien n’a plus de solutions, il tourne sa langue 78 fois dans sa bouche avant de répondre aux questions… et ses heures de sommeil doivent être peu nombreuses avec tout ça.

– On jase là, mais est-ce que Michel Therrien pourrait remettre sa démission, un peu à la Mario Tremblay, avant d’être remercié par son chum Bergevin? De cette façon, Bergevin n’aurait pas à passer à l’action en remerciant son coach, après l’avoir appuyé aussi fermement.

– Le CH qui se fait brasser de même, Bergevin oserait-il amener John Scott après la pause du match des étoiles? Je crois toujours qu’on est loin de là, mais cette question a quand même traversé mon esprit.

Maudit que l’organisation du Canadien s’éloigne de son concept « No excuses » :

Good job, Jeff :

– Salut Ben, ça va?

Pendant ce temps, Zack Kassian a un impact intéressant au sein de l’alignement des Oilers…

En rafale
– Voici le programme du jour au sein de la Ligue nationale :

– Aujourd’hui, je Bell cause pour la cause…

– Si les Jets de Winnipeg décident de bouger leur capitaine, Andrew Ladd, les destinations possibles pourraient être Nashville, Chicago, Floride, Montréal et New York (Islanders). LIEN

Ladd serait tout un ajout pour le Canadien, mais je le vois davantage avec une équipe contender.

– Honnêtement, je me dis que si Nikolaj Ehlers a du succès avec un entraîneur-chef qui l’aime, ça pourrait facilement devenir la même chose pour Jonathan Drouin :

– Quand même une bonne nouvelle pour les Capitals et Mike Richards :


Richards apporte une profondeur très intéressante au sein des Capitals de Washington.

– La flow de William Karlsson me rappelle l’ancienne d’Erik Karlsson, mais en blonde :

– Une autre formation pour Adam Clendening :

– Quand les chiffres parlent :

– J’imagine que Steve Mason est blessé à l’aine lui aussi…

– Des bananes, de l’animosité et le show Jean Pascal :

– Adonis Stevenson, c’est une vraie joke, ce gars-là!

PLUS DE NOUVELLES