Le statut de plusieurs agents libres avec restriction sera à surveiller cet été

Comme à chaque saison morte, plusieurs équipes se voient être obligées de laisser aller certains de leurs joueurs étant donné leur espace très limité sous le plafond salarial.

Toutefois, des fois, que ces joueurs soient agents libres avec ou sans restriction, certaines équipes laissent simplement aller des joueurs qu’ils ne veulent plus ou avec qui ils ne s’entendent pas sur les termes d’une extension de contrat.

Cet été, certains joueurs étant agents libres avec restriction pourraient ne pas recevoir d’offre qualificative de leur équipe pour toutes sortes de raisons. Ces joueurs deviendraient ainsi libres comme l’air.

L’attention des différentes équipes de la Ligue nationale de hockey ne sera donc pas uniquement tournée vers les agents libres sans restriction lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes le 13 juillet prochain.

En effet, Elliotte Friedman a affirmé dans un de ses récents épisodes de 32 Thoughts que certains joueurs étant RFA pourraient ne pas recevoir d’offres qualificatives. Ces joueurs pourraient donc devenir très attrayants pour d’autres équipes dans la LNH.

Comment est-ce qu’un joueur RFA peut devenir UFA?

C’est très simple.

Soit l’équipe du joueur RFA décide de ne tout simplement pas faire d’offre qualificative à ce joueur, soit cette même équipe décide de tout simplement laisser aller le joueur.

Une équipe peut refuser la décision de l’arbitre seulement si le salaire du contrat octroyé par l’arbitre est de plus de 4 538 958 $. Dans cette situation, le joueur deviendrait également agent libre sans restriction.

Voici les propos de Friedman au sujet des potentiels RFA qui pourraient ne pas recevoir d’offre qualificative.

« Il y a beaucoup d’yeux sur les offres qualificatives. L’espace de plafond est restreint et le chiffre pour laisser aller un joueur qui possède l’arbitrage cet été est de 4 538 958 $. Si elles ne sont pas convaincues de la production d’un joueur, les équipes peuvent choisir de les laisser partir gratuitement en juillet plutôt que de risquer une décision arbitrale à laquelle elles ne peuvent pas échapper.

Les partisans de Toronto ont été confus par une publication Instagram d’Ondrej KaseOndrej Kase où il a remercié les fans des Maple Leafs, le prenant comme une indication qu’il pourrait partir. C’est prématuré, je pense qu’il y a des pourparlers en cours, mais il n’est pas faux de penser que l’équipe serait effrayée par une sentence arbitrale dans une situation de plafond serré.

Les autres à surveiller sont : Ethan Bear (Caroline), Denis Gurianov (Dallas), Kasperi Kapanen (Pittsburgh), Dylan Strome (Chicago), Miles Wood et Pavel Zacha (New Jersey). Cela ne veut pas dire que tous ces joueurs sont assurés d’arriver sur le marché, c’est plutôt que les équipes regardent pour voir quelles décisions sont prises. » – Elliotte Friedman

Donc, plusieurs équipes de la LNH garderont un œil très attentif sur les offres qualificatives déposées ou non par certaines équipes sur leurs joueurs RFA.

Des équipes pourraient même déposer une offre hostile à certains de ces joueurs. Les potentielles offres hostiles seront donc également à surveiller.

Du côté du CH, les agents libres avec restriction sont les suivants : Kale Clague, Samuel Montembeault Rem Pitlick, Michael Pezzetta et Alexander Romanov.

De ces cinq joueurs, Romanov est le seul qui n’aura pas droit à l’arbitrage et qui ne pourra pas recevoir d’offres hostiles.

Il sera intéressant de voir si Kent Hughes se penchera sur le dossier de certains agents libres avec restriction des autres équipes.

En Rafale

– Evander Kane pourrait être suspendu pour son geste à l’endroit de Nazem Kadri.

– Nadal champion à Roland-Garros !

– Tout un parcours pour l’espagnol.

– Voici le point de championnat.

– Dossier à suivre dans la MLB.

PLUS DE NOUVELLES