Le premier trio devra en donner plus (offensivement) pour éliminer les Leafs

Ne perdons pas de temps. Allons-y avec quelques clichés hockey si vous le voulez bien.

1. Donne des buts à un bon gardien de but et il te donnera la victoire quand ça compte.

Avec Napa Autopro Dans le cas de Carey Price en séries, c’est vrai. Malheureusement, les gars devant lui ne marquent pas beaucoup en séries depuis quelques années.

2. Une équipe doit pouvoir miser sur ses unités spéciales pour faire un long bout de chemin en séries et pour aligner les victoires. Malheureusement, le Canadien n’a pas beaucoup de punch lorsqu’il se retrouve en power play depuis quelques années…

3. Tu as besoin de profondeur pour connaître du succès en playoffs. Quand les joueurs de soutien sont au rendez-vous, le CH augmente ses chances de connaître du succès. C’est la profondeur du CH qui l’a amené en séries et qui lui a fait remporter ses deux matchs éliminatoires cette année.

Le quatrième cliché, il a ses limites. Comme toutes les règles et tous les principes, d’ailleurs…

On dit que pour gagner, tes meilleurs joueurs doivent être meilleurs que les meilleurs joueurs de l’autre équipe. Ou de façon simplifiée, que tu dois pouvoir compter sur tes meilleurs joueurs pour te donner des victoires!

En saison régulière, les trois meilleurs pointeurs et les trois meilleurs buteurs des Maple Leafs ont été Mitch Marner, Auston Matthews et John Tavares.

(Crédit: NHL.com/capture d’écran)

Depuis le début de la série face au Canadien, Matthews et Marner n’ont inscrit qu’un but à deux… et Tavares se remet d’une grosse commotion cérébrale. Pourtant, les Leafs mènent la série 3 à 2.

Doit-on féliciter le trio de Danault, Gallagher et Tatar pour son excellent travail? Pas si vite! Danault et Gallagher sont les pires attaquants de l’équipe au chapitre du différentiel et Tatar ne fait pas grand chose de bon sur la patinoire…

Oui, ils parviennent quand même bien à contenir le premier trio adverse… mais au salaire que Geoff Molson leur verse, on est en droit de s’attendre à plus de production de leur part. Ils n’ont qu’un petit point à trois depuis le début des playoffs…

S’ils avaient inscrit deux ou trois buts dans la série, ils auraient un différentiel neutre et on pourrait/devrait les applaudir. Mais ce n’est pas le cas.

La série Toronto – Montréal n’en est surprenamment pas une de premiers trios. D’un côté comme de l’autre.

Pour espérer l’emporter demain et éliminer les Leafs lundi soir, le premier trio du Canadien devra se lever. Gallagher devra retrouver de sa superbe, alors que Danault et Tatar devront prouver qu’ils méritent de signer un bon contrat durant l’été (à Montréal ou ailleurs).

Si ça ne se produit pas, je ne crois que le CH peut espérer remporter ses deux prochains matchs. Désolé, mais on va avoir besoin du premier trio montréalais pour s’en sortir. Dominique Ducharme aime miser sur l’expérience. À Tatar, Gallagher et Danault de répondre présent.

Sinon, ça met trop de pression sur le trio de Staal et sur les jeunes…

Quoi que si les premiers trios ont moins d’importance, ça devrait avantager le CH, non? #MoinsDeVedettes #PlusDeProfondeur

À noter que Danault, Tatar et Gallagher avaient aussi connu des difficultés l’été dernier dans la bulle. Rappelons également que Tatar aurait été laissé de côté cette semaine si Eric Staal avait été en mesure de disputer le match #3.

PLUS DE NOUVELLES