Le père de Cole Caufield n’a pas aimé voir les Comets intimider son fils sur Twitter

Vous avez sans doute vu les Comets d’Utica, club de la LAH, lancer une pointe à Cole Caufield au cours de la fin de semaine?

Pour ceux qui n’ont pas vu, le jeune espoir du CH, qui tente de reprendre confiance en bas, s’est fait remettre en plein visage son début de match difficile lors de la dernière fin de semaine. Mon collègue Raph Simard en a glissé un mot ici.

(Crédit: Twitter)

Même si les Comets se sont par la suite sentis obligés de s’excuser, le mal était fait et le commentaire envers un gars qui tente de reprendre confiance en bas a quand même été livré.

Et parmi les clients insatisfaits, on compte Paul Caufield. Oui, le père.

En regardant le match, le père est tombé sur le tweet en question et il n’a pas trouvé ça drôle du tout. En fait, il n’a pas peur de dire que c’était de l’intimidation de la part du club de la LAH.

Il en a glissé un mot à Ken Campbell.

M. Caufield a appris à se protéger des commentaires des gens dans leur sous-sol. Ce qu’il n’a pas aimé, c’est le fait que ça vienne d’une organisation professionnelle qui a une portée médiatique importante.

Et la LAH non plus n’a pas aimé ça, par ailleurs.

En entrevue, Paul Caufield n’a donc pas eu peur de dire que c’était de l’intimidation envers son fils, qui a été identifié dans la publication, et que ce n’est pas dans l’ère du temps.

Voici une partie des propos du client insatisfait.

De voir ça de la part d’un club professionnel, c’est de l’intimidation. Je n’y croyais pas et je me demandais si c’était un faux compte.

Ils ont envoyé ça à mon enfant et je crois que quelqu’un devrait être imputable pour ça. Avec tous les problèmes de santé mentale dans la LNH, là on rajoute un club de la LAH qui fait ça? – Paul Caufield

En ce moment, Caufield (le fils) est clairement frustré de jouer en bas, ce qui est normal. Il pense à plein de choses en même temps. Il se cherche et il veut trouver la solution qui va le ramener dans la LNH.

Au moins, son entraîneur est satisfait de son jeu.

Cole Caufield n’a pas besoin de voir les autres équipes le niaiser. C’était un manque de classe et il faut comprendre la colère du père.

Est-ce que cela aura pour effet de faire débloquer Caufield?

En rafale

– Espérons que ça soit bien pour son développement.

– En parlant du Rocket.

– Nouveau DG : les Hawks ne sont pas pressés.

– La COVID-19 s’invite à Ottawa.

– L’impact de Carey Price est important.

PLUS DE NOUVELLES