Le Canadien est intéressé à acquérir Vitali Kravtsov, insatisfait chez les Rangers

Lors du dernier camp d’entraînement, Vitali Kravtsov n’a pas été excellent. Le neuvième choix de l’encan 2018 (celui de Jesperi Kotkaniemi) a refusé de se rapporter à la LAH et les Rangers l’ont prêté en Russie.

On peut donc en conclure deux choses. Premièrement, son attitude n’est pas parfaite puisque le jeune homme a encore des croûtes à manger avant de faire la LNH, mais il refuse de faire ce qu’il faut.

L’attitude, c’est important.

Mais deuxièmement, il est bourré de talent. Le gars est clairement un bon joueur de hockey et il l’a prouvé en marge de son premier match de la saison : trois points, dont deux buts.

Les Rangers veulent donc l’échanger et son agent a la possibilité de jaser avec d’autres équipes pour lui trouver une place dans la LNH.

Et visiblement, le Canadien serait du lot.

Avec les Sénateurs d’Ottawa, on parle ici des deux formations qui ont démontré le plus d’intérêt envers l’attaquant récalcitrant.

C’est ce que rapporte Frank Seravalli.

Kravtsov est un ailier droit gaucher qui mesure six pieds trois pouces et qui pèse 193 livres. Il a 21 ans et a 20 matchs d’expérience dans la LNH, tous joués la saison dernière. Il a joué 39 matchs en bas en 2019-2020.

Mon collègue Marc-Olivier Cook, qui connait très (trop?) bien les bâtons des joueurs, me fait aussi dire qu’il a du tape blanc sur sa palette. Je me devais de l’ajouter à titre de complément d’information inutile.

Niveau talent, il aiderait sans aucun doute le Canadien, et ce, même s’il n’est peut-être pas exactement prêt pour la LNH encore – mais comme le CH ne gagnera pas cette année, c’est moins grave. Par contre, je ne sais pas jusqu’à quel point Marc Bergevin a besoin de donner des atouts pour aller chercher un gars à l’attitude questionnable. Rappelons que le vestiaire ne regorge pas de meneurs cette année…

Dossier à suivre, donc.

En rafale

– Oui… mais Shea Weber ne joue plus depuis l’été dernier.

– Je ne peux pas croire.

– Allan Walsh ne lâche pas le morceau.

– Très douloureux, en effet.

– Ah ben oui.

PLUS DE NOUVELLES