Le Lightning remporte aisément le troisième match de la série

La finale de la Coupe Stanley se transportait à Tampa Bay hier soir pour les troisième et quatrième matchs de la série. L’Avalanche, à l’aide des onze buts marqués dans les deux premiers duels, se retrouvait avec une avance de 2-0.

L’action n’a certainement pas manqué dans la rencontre et comme on l’attendait tous, les amateurs ont eu droit à du jeu inspiré de la part des deux équipes tôt dans le match. Si bien qu’après une quinzaine de minutes de jeu, c’était déjà l’égalité un à un grâce à des filets marqués respectivement par Gabriel Landeskog et Anthony Cirelli.

Ce qui a été fascinant dans la domination du Colorado dans les deux premiers matchs, c’est le fait qu’ils n’ont jamais tiré de l’arrière une seule fois.

Ondrej Palat, qui connaît des séries tout simplement exceptionnelles, a décidé de remédier à la situation de la meilleure façon possible, soit en déjouant le gardien de but de l’Avalanche.

il s’agit du 10e but du Tchèque lors de la danse printanière, et il était très beau :

Le Lightning retraitait donc au vestiaire avec une avance d’un but, ce qui, on s’entend… n’est pas énorme lorsque tu affrontes un club comme celui de l’Avalanche.

Surtout en séries éliminatoires, alors que tout peut arriver à n’importe quel moment.

Ainsi, en début de deuxième, Nick Paul a pris les choses en main afin de procurer une avance de deux buts à son équipe.

Après seulement une minute et 26 secondes d’écoulées au deuxième vingt, Paul est oublié dans l’enclave et profite d’une passe superbe de Ross Colton pour enfiler l’aiguille à l’aide de son cinquième des séries. 3-1 Lightning à ce moment du match :

Mais, vous savez autant que moi que l’Avalanche n’a pas fait le voyage jusqu’en Floride seulement afin de regarder leurs adversaires marquer des buts sans riposter. Loin de là, même.

Le capitaine de la formation, Gabriel Landeskog, prêche par le leadership qu’il amène à ses coéquipiers et nous en avons eu une autre preuve lorsqu’il s’est levé pour marquer son deuxième du match quelques minutes après le but de Paul.

Profitant d’une passe de Cale Makar, Landeskog décoche un tir tout autant puissant que précis pour réduire l’écart à un seul petit but en début de deuxième, seulement trois minutes plus tard que le but marqué par l’ancien des Sens :

Malgré tout… ce fut le dernier moment de gloire de l’Avalanche dans la rencontre.

Le Lightning a riposté faisant ce qu’il sait faire de mieux, soit en inscrivant trois buts dans la période pour porter le pointage à 6-2 dans le match et n’a plus jamais regardé en arrière.

Steven Stamkos, Pat Maroon et Corey Perry ont tous touché la cible pour scier les jambes des joueurs du Colorado et ces derniers n’ont su répondre en troisième période, alors qu’aucun but n’a été marqué.

Vous trouverez, ci-dessous, les trois filets inscrits par les joueurs dont je viens de vous nommer :

Au final, le Lightning a été dominant devant ses partisans et c’est ce qu’on attendait de sa part. L’Avalanche devra sortir plus fort dans le prochain match afin d’avoir la chance de prendre l’avance 3 à 1 dans la série, et ainsi avoir l’occasion d’éliminer Tampa Bay à la maison lors du cinquième duel de la série.

À suivre, comme dirait l’autre.

En rafale

– Incroyable, pour vrai.

– Nikita Kucherov a quitté le match en troisième suite à cette collision un peu bizarre. Sera-t-il de retour pour le prochain match de la série? C’est la question que tous les amateurs du Lightning se posent présentement.

PLUS DE NOUVELLES