Le Kraken sera à surveiller si Carey Price devait être échangé

On ne sait pas quand Carey Price sera échangé par le Canadien (cet été, selon moi), mais on peut croire qu’il le sera. Il n’a pas de lien avec la nouvelle direction et il ne cadre plus dans les plans à court terme du club.

S’il devait quitter, les Oilers et l’Avalanche seront du derby, comme on le sait… mais on pourrait voir d’autres clubs se joindre au dossier.

À ce sujet-là, Jimmy Murphy a mentionné que selon ses sources, le Kraken de Seattle pourrait être aussi à surveiller si jamais Price devait être placé dans la vitrine par la nouvelle direction du CH.

Parce que Jimmy Murphy ne frappe vraiment pas pour 1.000 quand vient le temps de sortir des rumeurs, il faut évidemment prendre le tout avec un grain de sel. Un énorme grain de sel.

Ceci dit, si on oublie la source de la rumeur et qu’on prend seulement le contenu de celle-ci, on peut quand même s’amuser à analyser le tout, non? Ce n’est qu’un jeu, après tout, et on peut analyser une situation pour ce qu’elle est.

Faisons comme pour la recherche d’un nouveau ou d’une nouvelle DG à Montréal et pensons en-dehors de la boîte.

À la base, le Kraken ne voulait pas aller chercher Carey Price au repêchage d’expansion en raison de son contrat et de l’incertitude liée à son état de santé. Ron Francis a même appelé Marc Bergevin pour voir ce qu’il voulait faire pour conserver ses services après qu’il ait été laissé pour compte et l’ancien DG du Canadien l’a laissé libre.

Vous me direz donc que Carey a été laissé libre et que le Kraken ne l’a pas pris. Pourquoi est-ce que Seattle irait le chercher cet été, par exemple?

Ce qu’il faut comprendre, c’est que la situation n’a plus rien à voir. Si Price revient au jeu et démontre que sa santé (mentale et physique) est à point, il aidera sa cause.

C’est un « si » important, ça… mais il semble vouloir jouer.

Ajoutons à cela le fait que le gardien aura un an de contrat de moins à écouler et SURTOUT, que Jeff Gorton pourra retenir du salaire dans la transaction. Ce n’était pas possible l’été dernier dans le cadre du repêchage d’expansion, mais ce l’est dans un autre contexte. Marc Bergevin avait pris le pari que Price ne serait pas choisi notamment en raison de son contrat.

N’oubliez pas que dans la LNH comptable, le plafond vaut plus que des actifs. Le gagnant en titre du Vézina, Marc-André Fleury, a été littéralement donné par Vegas aux Hawks puisque le club de Chicago avait accepté de prendre tout son contrat.

Ajoutons à cela le fait que le Kraken de Seattle de 2021-2022 n’a rien à voir avec les Golden Knights de Vegas de 2017-2018. Une finale de la Coupe Stanley n’est pas réaliste pour le Kraken et ça va mal sur la glace.

Est-ce que d’aller chercher Carey Price – et un espoir ou un choix – dans des conditions beaucoup plus favorables que l’an dernier (des conditions qui n’ont rien à voir, devrais-je dire) pourrait être attirant au niveau du marketing pour l’une des organisations avec le plus de marge de manœuvre au niveau du cap? Peut-être, oui… surtout si le capitaine, Mark Giordano, devait quitter à la date limite des transactions.

Autre aspect à considérer : le gardien a levé sa clause de non-mouvement l’an dernier pour Seattle (un endroit important pour sa famille puisque sa femme vient de la région) quand on savait bien que le club n’allait pas avoir des allures des Knights de 2017-2018. Il était clair que Ron Francis allait être plus prudent… tout comme les autres dirigeants du circuit.

Je ne suis pas en train de dire que Price ira absolument jouer à Seattle, loin de là. Il pourrait vouloir gagner et si Edmonton ou Denver arrivent à trouver une entente pour mettre la main sur ses services, cela pourrait être drôlement plus attirant pour celui qui contrôle, jusqu’à un certain point, sa destinée.

Ce que je dis, c’est que si Price est disponible, il y aura de la demande de plusieurs clubs de la LNH et que dans un tel scénario, le Kraken pourrait vouloir entrer dans le derby pour avoir une vedette locale.

SI vous voulez mon avis, je ne crois pas forcément qu’il ira à Seattle, mais surveillons le club dans tout ça. Après tout, comme je l’ai écrit, plusieurs raisons rendent la possibilité à tout le moins intrigante.

PLUS DE NOUVELLES