Le hockey européen prend de plus en plus de place en Amérique du Nord

Alors que le hockey est considéré comme un sport purement « nord-américain », voilà que les Européens commencent à prendre de plus en plus de place dans la LNH, une bonne nouvelle pour le hockey européen. En soi, les joueurs canadiens et américains forment une très bonne partie de la Ligue nationale, mais les joueurs européens semblent de plus en plus présents.

Selon ce que dit un journaliste européen, Jokke Nevalainen, 60% des joueurs du top-10 lors du prochain repêchage pourraient être européens. Il a rajouté en mentionnant que 47% des 75 meilleurs espoirs sont européens. Cela voudrait donc dire que le Canada et les États-Unis occupent l’autre moitié. Imaginez-vous la différence comparativement à quelques années de cela. C’est flagrant. L’Europe occupe une place très importante au sein de la LNH.

Durant les trois dernières années, le taux de joueurs européens repêchés était d’environ 41%, mais cette année, il pourrait bel et bien exploser.

En même temps, est-ce qu’on doit être surpris? J’ai tendance à dire oui, car l’Amérique du Nord a toujours occupé la place la plus importante, mais d’un autre côté, les équipes européennes lors des Championnats du monde junior, par exemple, sont excellentes et possèdent des jeunes à haut potentiel. Peut-être que d’ici quelques années, les deux « marchés » seront à 50/50, c’est d’ailleurs ce que le journaliste raconte.

Il fait aussi référence à l’équipe de recrutement des Sénateurs. Ils ne possèdent que deux recruteurs en Europe si l’on se fie à la liste qu’il a partagée.

L’Europe occupe et va occuper une place encore plus importante dans les prochaines années, sachant que plusieurs jeunes auront beaucoup de succès dans la LNH. Cela ne m’étonnerait même pas que l’Europe soit à égalité avec l’Amérique du Nord d’ici quelques années.

PLUS DE NOUVELLES