Le gardien québécois Kevin Poulin s’entend avec le Rocket de Laval

Le Rocket de Laval continue de faire le plein de Québécois à l’aide de signatures.

Le gardien Kevin Poulin s’est entendu sur les termes d’un contrat à un volet avec le Rocket de Laval en vue de la prochaine saison. Il n’est donc pas lié au Canadien ou aux Lions.

L’ancien des Islanders effectuera donc son retour en Amérique du Nord. Outre sept matchs dans la LAH en 2019-2020 et un match dans la LNAH en 2016-2017, il est en Europe depuis cinq saisons déjà.

Le natif de Montréal aura donc la chance de jouer proche de la maison en évoluant à la Place Bell.

Poulin, qui mesure six pieds et deux pouces et qui pèse 205 livres, a 50 matchs d’expérience dans la LNH avec les Islanders. Il avait été un choix de cinquième tour de l’organisation en 2008. Il a aujourd’hui 31 ans.

Il est clair que l’organisation du CH avait besoin d’au moins un gardien. Pourquoi? Parce que ça brasse chez les gardiens chez le CH.

Vasili Demchenko va quitter le Rocket. Charlie Lindgren devrait aussi être sur son départ. On doit penser à remplacer Jake Allen si jamais ce dernier devait prendre le chemin de Seattle.

D’avoir un gars d’expérience comme ça pour épauler Cayden Primeau à Laval et pour prendre le filet si Primeau devait aller dans la LNH pour quelques matchs n’est pas un vilain plan. Vraiment pas, même.

Le CH devra donc remplacer Jake Allen au besoin et trouver de la profondeur. Après tout, Michael McNiven fera la navette entre Laval et Trois-Rivières au besoin, mais les Lions devront se trouver un gardien de leur côté aussi.

Voilà une signature efficace de la part du Rocket.

PLUS DE NOUVELLES