Le choix de premier tour des Penguins en 2019 a marqué sur le dos

Samuel Poulin, le premier choix des Penguins de Pittsburgh lors du dernier encan amateur, est en train de s’imposer tel un train au sein de la LHJMQ. Lors de la campagne 2018-19, celle jouée avant sa sélection au premier tour, l’attaquant de puissance a inscrit un total de 76 points, dont 29 buts, en 67 rencontres. Une saison parfaite pour un joueur qui réalise plus de choses qu’uniquement apporter des points au tableau. Poulin est puissant, il patine, il est impliqué dans les trois zones et son grand leadership font de lui un incontournable pour une organisation.

Il porte d’ailleurs la lettre de noblesse (le « C » de capitane) sur son maillot. Puis, lors de son premier camp d’entraînement chez les professionnels, Poulin a eu la chance de côtoyer le meilleur capitaine du circuit pour ainsi prendre quelques notes, évidemment.

L’ailier gauche de 6 pieds 2 est donc revenu avec le Phoenix de Sherbrooke, la meilleure formation au Canada en ce moment, dans le but de soulever au minimum la Coupe du Président. C’est le but ultime du groupe et disons que Poulin contribue largement aux grands succès de son équipe, lui qui affiche 37 points en 19 rencontres. Parmi ses 37 points, il a fait scintiller la lumière rouge à 16 reprises. Il n’est pas loin d’une moyenne d’un but par rencontre. D’ailleurs, Poulin peut inscrire de buts de toutes les façons, et en voici un parfait exemple.

Personne n’est en mesure de stopper Poulin, qui a marqué ce but alors qu’il se retrouvait sur le dos, en plus de récolter une mention d’aide dans un gain du Phoenix (6-1) sur les Eagles du Cap Breton. Le Phoenix est en train de tout écraser sur son passage, lui qui n’a perdu qu’une seule fois à la régulière (18 gains en 21 rencontres). Quelle saison exceptionnelle!

PLUS DE NOUVELLES