Le CH n’a pas eu de discussions pour échanger le premier choix

Selon plusieurs analystes, le Canadien n’est pas tombé sur la bonne année pour avoir le premier choix au total. Pourquoi? Parce qu’il n’y a pas de joueurs exceptionnels, tout simplement. Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de bons joueurs, mais simplement qu’il n’y a pas de Connor McDavid ou de Auston Matthews.

Suivant cette logique, certains se sont demandé si le Canadien devait donc écouter les offres pour le choix. Le problème, c’est que le repêchage est à Montréal cette année et que je serais extrêmement surpris de voir le Tricolore cracher sur la chance de pouvoir sélectionner en premier dans son propre amphithéâtre.

Et aujourd’hui, on apprend de la bouche de Kent Hughes lui-même que le CH n’a toujours pas eu de discussions avec une autre équipe concernant un potentiel échange incluant le premier choix.

Kent Hughes affirme également que pour l’instant, même lui n’est pas convaincu de qui sera le choix du Canadien.

Bon… On s’entend, ça vaut ce que ça vaut. Est-ce que Hughes pourrait simplement tenter de faire monter les enchères en disant qu’il n’a pas eu de discussions pour le choix? Peut-être. Et je suis convaincu que si on lui fait une offre incroyable, il sera prêt à écouter.

Mais ça va prendre la lune, tout simplement.

Parce que peu importe qui de Juraj Slafkovsky, Shane Wright ou Logan Cooley le Canadien sélectionnera au mois de juillet, il deviendra instantanément un des trois joueurs les plus talentueux de l’organisation avec Nick Suzuki et Cole Caufield.

Depuis plusieurs années, on dit que Montréal manque de talent brut et d’offensive. En plus, tout le monde sait que le Canadien n’a pas pour but d’être compétitif dès l’an prochain. Ça va prendre quelques années encore. Le premier choix cette année et un autre choix top 5 l’an prochain : qu’est-ce qu’on pourrait demander de mieux?

En rafale

– Il faut remplacer Stanback.

-Wow.

– Totalement d’accord.

– Mauvaise nouvelle.

– Intéressant.

PLUS DE NOUVELLES