Le CH aimerait avoir Shea Weber dans l’entourage de l’équipe plus souvent

La réputation de Shea Weber n’est plus à faire dans le monde du hockey. Le Man Mountain est un gars qui sait obtenir (et qui a obtenu) le respect de ses semblables et qui a une présence exceptionnelle. Il n’est pas le plus volubile, mais quand il parle, les gens l’écoutent. Ce n’est pas pour rien qu’il est le capitaine du Canadien, après tout.

Depuis qu’il est à la « retraite », toutefois, le Canadien ne peut compter sur cette présence que sporadiquement. Weber n’a été dans l’entourage de l’équipe que deux fois depuis le début de la saison, incluant sa visite surprise d’hier à des fins médicales. Et il ne s’éternisera pas à Montréal, selon ce qui est rapporté.

Mais quand on considère tout ce qu’il peut apporter à une équipe en dehors de la glace, il est facile de comprendre pourquoi certains aimeraient le voir dans l’entourage du CH plus souvent. Il est un gars respecté dans le vestiaire et dans les bureaux (oui, j’ose croire que Jeff Gorton le respecte) et il est un mentor rêvé pour un gars comme Alexander Romanov, par exemple.

Et selon Darren Dreger, les propriétaires du Canadien aimeraient que Weber soit dans l’entourage de l’équipe un peu plus souvent. En fait, Dreger va même jusqu’à se demander s’il ne pourrait pas être un des membres de la nouvelle administration de l’équipe.

En ce moment, je crois que Weber mérite de prendre une bonne pause le temps de guérir un brin. Il a donné son corps (littéralement) pour l’équipe et il a le droit de passer un peu de temps avec sa famille. Ses visites sporadiques sont appréciées et j’aimerais aussi le voir plus souvent avec le CH, mais il n’a pas volé ce temps-là avec ses proches.

Or, l’idée de l’intégrer dans la nouvelle administration en est une qui me trotte dans la tête depuis un petit moment déjà. On sait qu’il a commencé à « travailler comme recruteur » avec Marc Bergevin au début de la saison, mais il n’a pas un titre à proprement parler.

Mais maintenant que le remaniement est entamé, le CH aurait tout avantage à trouver un poste à son capitaine. Ça pourrait être à titre de recruteur, certes, mais il me semble qu’il serait le candidat parfait pour superviser le développement des espoirs de l’organisation. Un peu comme Rob Ramage le fait présentement, il pourrait être celui qui est en contact avec les espoirs et qui les aide dans leur cheminement.

Sinon, pourquoi ne pas voir avec lui si un poste de directeur général adjoint lui conviendrait? C’est peut-être un projet qui est à long terme, mais il me semble qu’il aurait aussi ce qu’il faut pour ce poste.

Une chose est sûre, toutefois : le Canadien doit essayer de trouver un poste pour Shea Weber dans son organigramme. Il a l’un des gars les plus respectés du milieu dans sa propre cour et il doit s’assurer de trouver la bonne chaise pour lui.

À suivre, donc.

PLUS DE NOUVELLES