Le Canadien triomphe à son retour à la maison

Le Canadien de Montréal est à la maison pour un match local. Ça fait du bien à écrire, même si ce glorieux retour ne se dispute pas devant une foule en délire. Malgré les circonstances, l’organisation a réussi à rendre l’avant-match de la rencontre d’ouverture contre les Flames mémorable.

Tout d’abord, ce n’est pas Michel Lacroix qui a effectué la présentation des joueurs, mais bien différents employés de première ligne (santé) qui ont fait partie de l’effort contre la COVID-19. Les joueurs les ont d’ailleurs remercié à travers une vidéo sincère de certains des meneurs du club.

Note : Laurent Duvernay-Tardif a présenté le capitaine Shea Weber. 

Puis, l’hymne national a été interprété à travers des archives. De Roger Doucet à Ginette Reno, en passant par Charles Prévost-Linton et Sarah Diamond. On nous avait promis une surprise, et c’en était une.

Maintenant, sur la patinoire. Les 10 premières minutes du match sont loin d’être convaincantes pour le Canadien, mais obtient un beau cadeau des Flames lorsque Juuso Valimaki est pénalisé pour avoir retenu. L’équipe prend du temps avant de s’installer, mais lorsqu’il le fait… Kotkaniemi trouve Perry devant le filet, qui remet derrière lui à Brendan Gallagher pour inscrire le premier but du CH au Centre Bell en 324 jours.

C’est alors que le vent tourne en faveur du Canadien. Si le début de match était brouillon et que les Flames bourdonnaient en zone offensive, un deuxième avantage numérique permet à Shea Weber de marquer grâce à un boulet. Montréal a le momentum.

Quel tir.

On se dirige en deuxième période. Jesperi Kotkaniemi prouve que lorsqu’il tire, de bonnes choses se produisent. À deux-contre-un, KK lance et Josh Anderson frappe (encore) la rondelle au vol pour son quatrième but de la saison.

À 25 secondes de la fin de la deuxième période, Nick Suzuki sert une savante passe à Tyler Toffoli qui s’échappe avant de faire glisser, en vain, la rondelle derrière David Rittich.

Ça n’a pas été facile… 

Il s’agit d’un septième match de suite avec un point pour amorcer la saison, dans le cas de Suzuki. Et c’est le cinquième but de la Sainte-Flanelle en désavantage numérique… en sept matchs!

Carey Price signe (presque) un blanchissage dans la victoire, alors que Milan Lucic lui vole avec un tir redirigé.

Le Canadien tente une révision pour hors-jeu, mais c’est refusé, les Flames obtiennent un avantage numérique… et ajoutent un autre but. Rasmus Andersson fait 4 à 2.

Mais enfin, le Canadien ne dépend plus de lui pour gagner un match. Rafraîchissant… Victoire du CH à son retour à Montréal.

Prochain match? Samedi, toujours contre Calgary.

PLUS DE NOUVELLES