betgrw

Le Canadien se fait dominer sur toute la ligne face aux Blues

Ce soir, le Canadien était du côté de Saint-Louis pour compléter son voyage de trois matchs sur la route, alors qu’il affrontait les Blues avant de rentrer à la maison.

Pour l’occasion, Martin St-Louis a brassé sa soupe en raison de l’absence de Rafaël Harvey-Pinard et du retour de Christian Dvorak dans la formation. Ceci dit, ce qui a retenu l’attention, c’est le fait que Juraj Slafkovský obtenait l’opportunité de se faire valoir aux côtés de Nick Suzuki et de Cole Caufield sur le premier trio.

Pour les Blues, voici la formation envoyée dans la mêlée par Craig Berube.

On notera que c’était le gardien auxiliaire, Joel Hofer, qui était devant le filet des locaux.

Tôt dans la rencontre, les Blues se sont assurés de donner le ton. Après seulement 94 secondes, Jordan Kyrou a fait bouger les cordages pour donner l’avance aux siens.

Il s’est un peu fait oublier dans la zone du CH.

Ceci dit, le Tricolore n’a pas tardé non plus à assurer la réplique. Alors que le club profitait d’un avantage numérique, Slafkovský a profité de l’aide d’Alex Newhook pour inscrire son équipe à la marque.

C’était un premier but cette saison pour Slaf, qui n’avait pas marqué depuis le 1er décembre dernier.

Or, en fin de période, l’attaque des Blues a frappé à nouveau, alors que Robert Thomas a redonné l’avance à son équipe.

Il a sorti ses mains du dimanche samedi soir, lui.

Après 20 minutes, donc, les Blues menaient 2-1.

En deuxième, l’éternelle cible de Marc Bergevin a fait payer le Tricolore, alors que Brandon Saad a décoché un bon tir sur réception en zone adverse qui a battu Samuel Montembeault.

Pas la meilleure séquence d’Alex Newhook, ça.

Mais même si le CH était dominé, le club a quand même trouvé le moyen de répondre. Encore une fois, c’est le trio de vétérans qui a été solide, alors que Sean Monahan a alimenté Brendan Gallagher.

Le bel écran de Tanner Pearson a permis au #11 de ramener les deux équipes à un but d’écart.

Après 40 minutes, donc, les Blues menaient 3-2.

En troisième période, le CH est sorti très fort dans les premiers instants de la période, mais les Blues ont tenu bon.

Et visiblement, ça a miné le moral du Tricolore, qui a vu les Blues inscrire deux buts rapides pour clouer le cercueil des Montréalais.

Alexey Toropchenko (en désavantage numérique) et Brayden Schenn (son premier en tant que capitaine des Blues) ont mis le match hors de portée.

Kasperi Kapanen a marqué dans un filet désert avec quelques minutes à faire au match, et Nick Suzuki a inscrit un but en fin de match alors que le match était déjà perdu.

Ça a complété la marque dans un match où les buts n’ont pas manqué.

Marque finale : 6-3 Saint-Louis

Le Canadien reprendra l’action mardi soir, alors qu’il sera enfin de retour à la maison. Pour l’occasion, le Lightning de Tampa Bay sera de passage en ville.

Prolongation

– C’est peut-être le fait que le club disputait le dernier match d’une semaine sur la route (durant laquelle il n’a amassé qu’un seul point sur une possibilité de six), mais ça a possiblement été le pire effort du Tricolore cette saison. Il y a eu quelques bons moments, mais ça a été très difficile dans l’ensemble. L’énergie et le coeur n’y étaient visiblement pas, ce soir. En même temps, difficile de faire passer ça sur le dos de la fatigue quand les Blues ont joué hier soir et qu’ils n’avaient pas l’air fatigués, eux…

– Après avoir vu les Coyotes narguer Juraj Slafkovský sur (ou Twitter) jeudi soir, les Blues se sont également gâtés ce soir en narguant Arber Xhekaj. Oups.

– Mike Matheson a connu un match épouvantable. Je ne sais pas si c’est la fatigue ou s’il traîne une blessure, mais il a possiblement disputé son pire match dans l’uniforme du Tricolore. Je veux bien croire que le club ne peut pas vraiment se le permettre en l’absence de David Savard, mais si Matheson est blessé, il faudra penser à le protéger de lui-même. Ce soir, il avait l’air de Jeff Petry en 2021-22, et ce n’est pas un compliment.

– Je n’ai pas détesté ça.

– Juraj Slafkovský a démontré de très belles choses ce soir sur le premier trio de l’équipe. Ça n’a pas été parfait, certes, mais on l’a vu être incisif et agressif avec le disque, ce qu’il n’a pas souvent été depuis le début de la saison. Il devra le faire de façon constante, mais les signes encourageants ont été là ce soir.

PLUS DE NOUVELLES