Le Canadien prend sa revanche face aux Sénateurs

Après avoir subi la défaite aux mains des Sénateurs jeudi dernier, le Canadien souhaitait prendre sa revanche en ce samedi après-midi.

Le seul changement dans la formation de Claude Julien est devant le filet, alors que Jake Allen retrouvait la cage du Tricolore.

Quant aux Sénateurs, voici l’alignement concocté par l’entraîneur D.J. Smith.

Après un petit passage à vide depuis quelques rencontres, l’avantage numérique du Canadien a finalement retrouvé le fond du filet, alors qu’un boulet de canon de la part de Jeff Petry a fait secouer les cordages derrière Matt Murray. Notez également l’excellent travail de Corey Perry sur la séquence, lui qui s’est posté devant Murray pour faire un superbe écran.

Toutefois, quelques minutes plus tard, les Sénateurs ont pu profiter d’un avantage numérique suite à une pénalité pour obstruction décernée à Alexander Romanov (qu’il s’est méritée en raison d’une solide mise en échec sur Alex Galchenyuk).

Aucun autre but n’a été inscrit durant la période, mais juste avant de retraiter au vestiaire, Jonathan Drouin a démontré toute l’étendue de son immense talent sur cette séquence.

Incroyable comment ça semble facile en le regardant aller!

Le deuxième vingt a toutefois été dominé par les Sénateurs. Des pénalités à Jake Evans et à Brett Kulak ont marqué la période, mais heureusement pour le CH, Jake Allen a tenu le fort.

Et ce dernier a pu bénéficier d’un peu de chance, aussi.

Romanov a continué de s’imposer physiquement, alors qu’il s’est porté à la défense de son gardien suite à un petit passage d’Austin Watson près du demi-cercle.

En troisième, Josh Anderson s’est assuré de redonner les devants au CH. Les trois joueurs du trio ont chacun tenté un tir, et Anderson a pu compléter la séquence. Quelle passe de Jeff Petry pour donner cette chance de marquer au Canadien.

Par la suite, une mise en échec d’Erik Gudbranson sur Jake Evans a fait jaser, alors que l’attaquant du CH a été frappé directement au visage. Il a d’ailleurs dû retraiter au vestiaire, mais a été en mesure de revenir dans le match et de terminer la rencontre.

Légal? Inacceptable? À vous de juger.

Nick Suzuki a réussi à provoquer une pénalité alors que le Canadien était en désavantage numérique sur cette séquence. De l’excellent travail de la part du jeune centre du Tricolore.

Bref, le Canadien a réussi à préserver son avance pour remporter un affrontement chaudement disputé, mais qui ne passera pas à l’histoire comme ayant été un match enlevant!

Marque finale : 2-1 Montréal

Le Canadien sera de retour au Centre Bell mercredi prochain pour y affronter les Maple Leafs. Le match sera disputé à 19h30.

PLUS DE NOUVELLES