Le Canadien est à un cheveu de couper dans le département hockey

On le sait, le Groupe CH a procédé à d’autres mises à pied importantes au cours des dernières heures. Une vingtaine d’employés du département hockey ont perdu leur emploi, dont un bon nombre d’entre-eux de façon permanente.

Pour l’instant, le département hockey a été épargné.

Mais si l’on se fie aux dires de Martin McGuire, descripteur des matchs de l’équipe sur les ondes du 98,5 FM, on pourrait voir le Canadien couper dans son personnel hockey si la crise perdure.

« Ces coupures-là touchent vraiment le centre nerveux du Canadien […] On est à un cheveu de toucher au département hockey […] Quand une organisation est rendue si près de sa tête… » – Martin McGuire

Montrer la porte à des gens expérimentés qui avaient prouvé toute leur importance dans le passé n’est vraiment pas bon signe selon McGuire, ajoutant que ça pourrait démontrer à quel point les difficultés sont majeures chez le Groupe CH.

Laisser partir un gars comme Dominick Saillant est effectivement un gros move pour une organisation comme le Canadien.

Son départ a été un choc pour plusieurs.
(Crédit: TVA Sports/capture d’écran)

À noter que McGuire a aussi vanté la candidature de la Ville d’Edmonton. Par contre, il serait surprenant de voir deux équipes de l’Ouest être choisies comme hubs en raison de leur fuseau horaire.

Et Ray Lalonde, lui?
Ray Lalonde a parlé quelques minutes après Martin McGuire sur les ondes du 98,5, rappelant que Dominick Saillant voyageait avec l’équipe et qu’il était un vrai pro. Son départ est une décision de culture d’entreprise stratégique qui n’est toutefois pas nécessairement en lien direct avec la pandémie. On peut tenter de lire entre les lignes…

Lalonde a confié que la COVID-19 ne pouvait probablement pas tout expliquer.

« Peut-être que certains individus coûtaient trop cher? » – Ray Lalonde

Lalonde, qui a déjà travaillé pour le Canadien rappelons-le, a aussi affirmé que le Canadien n’est vraiment pas dans un gros pétrin financier présentement. Ils vont même très bien (financièrement, même si ce n’est pas le cas sur la glace). Qu’on arrête de tenter de nous faire croire une telle chose…

PLUS DE NOUVELLES