Le Canadien doit consolider ses liens avec Jordan Harris

Quand Jordan Harris a choisi de rester à l’université l’an dernier, tout le monde a eu peur que ce soit en raison du fait qu’il ne voulait pas signer à Montréal en 2022. Le jeune a dit qu’il voulait rester à Montréal, mais ça n’a pas forcément rassuré personne.

Après tout, la façon dont le Canada gère la pandémie (ça s’appliquait surtout à la dernière saison), le classement du club en ce moment, l’incertitude du dossier Marc Bergevin (et Dominique Ducharme, pour dans un an) et la profondeur des défenseurs gauchers chez les espoirs sont tous des arguments qui pourraient le convaincre de tester son autonomie.

Qu’est-ce qui pourrait le convaincre de rester? Le fait qu’en ce moment, à gauche, c’est mince. Il aurait potentiellement sa place dès maintenant.

Mais surtout, pour le persuader de demeurer à Montréal, le Canadien devra établir des liens forts avec le jeune. C’est important de créer un bon sentiment d’appartenance avec lui.

Parce que même si le jeune a la tête à l’école et attendra de voir à la fin de sa saison ce qu’il veut faire, il n’en demeure pas moins qu’il doit sentir qu’on le désire à Montréal.

Il a bien commencé à recevoir la visite de certains membres dans l’organisation (tel que mentionné dans cet article de La Presse) et je ne doute pas que le CH ne lésine pas sur les efforts, mais le club ne peut pas manquer son coup.

Évidemment, la décision revient au jeune et s’il veut quitter, il le fera.

Mais en ce moment, même s’il reçoit de plus en plus la visite de Rob Ramage, de Francis Bouillon ou de Scott Mellanby, ses liens avec le CH ne sont pas puissants. Il n’a pas de grands amis dans le club et il n’a donc pas de grandes attaches.

Le CH devra donc créer un sentiment d’appartenance pour compliquer sa décision s’il désire partir. Et pour être certains de ne pas manquer leur coup, les dirigeants du CH doivent agir comme s’il voulait partir et qu’il devait être convaincu, question de mettre toute la gomme.

Ce sera un dossier important à suivre cette année.

En rafale

– Ils ne peuvent pas être sérieux… le Canadien sera vendeur à la date limite. Aller chercher un défenseur du genre serait ridicule. Come on.

– Bien fait.

– Un journaliste de Tampa a soulevé l’idée.

– La situation à Ottawa pourrait avoir des dommages collatéraux importants.

– Tout un tir.

PLUS DE NOUVELLES