RUMEUR! Le Canadien aurait choisi Kent Hughes comme prochain DG

Alors que la course pour nommer la personne qui succèdera à Marc Bergevin semble tirer à sa fin, il ne resterait que trois candidats dans celle-ci : Kent Hughes, Mathieu Darche et Daniel Brière. Ce qu’on semble comprendre, c’est que le CH veut offrir le poste à Hughes, mais qu’il attend de voir si ce dernier désire obtenir le poste. S’il le veut, ce sera à lui, et s’il ne le veut pas, ce sera à l’un des deux autres finalistes.

Or, selon notre collègue Marc-Olivier Beaudoin, le Canadien aurait finalement arrêté son choix sur Hughes. Il ne resterait que des détails contractuels à finaliser et il serait annoncé dans les 48 prochaines heures.

C’était probablement le dénouement à prévoir, mais il faut encore que Hughes accepte de prendre le poste. On sait que le Canadien veut ses services, mais la balle est dans le camp de Hughes depuis le début.

Ce n’est pas la première fois qu’un agent fait le saut pour devenir DG dans le monde du sport. On se souviendra notamment de Brodie Van Wagenen chez les Mets de New York (MLB) il y a quelques années. Ça n’a pas eu le dénouement escompté, mais il a réussi à conserver les services du meilleur joueur de l’équipe (qui était son ancien client), Jacob deGrom. Est-ce que ça veut dire que Patrice Bergeron et Kristopher Letang s’amèneront à Montréal cet été..?

Or, tout n’est pas encore terminé dans le dossier. Ce matin, Elliotte Friedman et Jeff Marek ont publié un nouvel épisode du 32 Thoughts Podcast, et d’entrée de jeu, le sujet du DG du CH a été abordé.

Les deux animateurs ont passé beaucoup de temps à discuter de la candidature de l’agent de joueurs. Selon eux, il est bel et bien dans la mire du CH, et la question est de savoir s’il veut le poste ou non. Ça confirme ce que je vous disais tantôt.

Malgré tout, comme ils l’expliquent, il y a tout de même quelques embûches qui font en sorte que de nommer Hughes comme DG ne se fera pas en criant ciseau : des raisons d’affaires et des raisons familiales.

Tout d’abord, Hughes a des partenaires d’affaires chez Quartexx Management et il est l’un des agents les plus importants de ce groupe. Il doit donc régler quelques dossiers avant de quitter, notamment en lien avec ses partenaires. S’il amène Philippe Lecavalier, un autre agent de Quartexx, avec lui, c’est encore un peu plus de travail.

De plus, l’agent de joueurs a deux fils qui visent une carrière dans la LNH : Riley Hughes (un choix de 7e ronde des Rangers en 2018) et Jack Hughes (non, pas LE Jack Hughes des Devils, mais bien celui qui devrait être repêché en première ronde au prochain encan amateur). Est-ce qu’il devra décider s’il sera celui qui repêchera son fils Jack dans quelques mois? 

Selon Friedman, toutefois, les joueurs représentés par Hughes (Patrice Bergeron, Kristopher Letang, etc.) ne s’opposeraient pas à le voir accepter le poste de DG du Tricolore. Ils seraient bien conscients qu’il s’agit d’une opportunité exceptionnelle, ce qui explique cette prise de position.

Les deux animateurs mentionnent également que Daniel Brière est très apprécié par Comcast, qui possède les Flyers de Philadelphie. S’il rejoint le CH, ce serait à titre de DG seulement, pas pour être un adjoint. On sent que ça branle un peu dans le manche, dans son cas.

Dans le cas de Darche, rappelons qu’il est dans la course à AnaheimSes chances de devenir DG semblent désormais passer par la Californie plutôt que par le Québec.

On verra donc si la candidature de Hughes en viendra à se matérialiser, mais tout pointe en ce sens. Était-ce lui, le candidat « du champ gauche »? Et si jamais il ne veut pas le poste en fin de compte et que Darche et Brière se désistent, est-ce qu’on se tournera vers quelqu’un comme Marc Denis? À suivre…

PLUS DE NOUVELLES