Le Canadien a servi un repas assez tiède, mais la LNH devrait offrir quelque chose de plus chaud | En rafale

Bon début de soirée à tous et à toutes!

On a jasé un peu trop du Canadien aujourd’hui (ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici et ici) puisque c’était le vidage des casiers et le bilan de saison des trois mousquetaires. Je vais complètement déconnecter du Canadien et de cette fameuse cassette afin de jaser de ceux qui accéderont au bal printanier. Les huit séries sont connues depuis plusieurs heures, mais je vous présente tout de même le portrait des éliminatoires de 2016.

Pour couronner cette journée de façon décontracté, je vais y aller avec mes prédictions pour cette première valse.

Conférence de l’Est

Capitals versus Flyers : Capitals en 6
Cette série ne sera pas une partie de plaisir pour les hommes de Barry Trotz puisque toute la pression sera sur eux. Ils ont couronné la saison avec une récolte de 120 points, ils ont terminé dans le top 3 de la plupart des catégories offensives, Braden Holtby a égalé le record historique pour le nombre de victoires (48) chez un gardien, Alex Ovechkin a couronné la saison avec 50 buts, Evegny Kuznetsov a ramassé 77 points et les Caps se font traiter de chokeux lorsqu’ils arrivent en séries (depuis quelques années).

Chez les Flyers, le niveau de momentum est à son maximum puisqu’ils ont fermé la saison régulière avec six gains à leurs 10 derniers matchs. Claude Giroux mène cette formation comme un grand leader et il est très bien appuyé. Mais est-ce que la situation des gardiens de but pourrait devenir un problème? D’un autre côté, le décès du propriétaire, Ed Snider, pourraient-ils leur donner du gaz?

Panthers versus Islanders : Panthers en 6
Je dois avouer que j’ai davantage confiance en Jaromir Jagr, Jonathan Huberdeau, Aleksander Barkov et Roberto Luongo qu’en John Tavares, Kyle Okposo et Jaroslav Halak Thomas Greiss. Halak pourrait revenir durant la première ronde, mais ça ne change rien à mon pronostique.

Penguins versus Rangers : Penguins en 5
Sidney Crosby est en mission et même si Evgeni Malkin ne devrait pas renouer avec l’action en première ronde, on s’en fout. Crosby a couronné la saison au troisième rang des marqueurs avec une récolte de 85 points. Il a permis à son équipe d’exploser en ramassant huit victoires lors des 10 derniers matchs. Kris Letang est le meilleur quart arrière de la Ligue depuis janvier et Marc-André Fleury a recommencé à s’entraîner.

Les Rangers, je ne sais pas, mais je n’ai pas aimé la deuxième moitié de saison du King et je ne sais pas s’il sera en mesure de stopper le Kid et sa bande. Alain Vigneault a tous les éléments sous la main afin de rafler les honneurs de cette série, mais il manque quelque chose (Ryan McDonagh).

Lightning versus Red Wings : Wings en 6
Avec l’absence du capitaine du Lightning, Steven Stamkos, j’ai l’impression que ces coéquipiers vont manquer de gaz. De l’autre côté, si c’est réellement le dernier tour de piste de Pavel Datsyuk, j’ai l’impression que ça pourrait être l’une des sources de motivation de cette formation.

Conférence de l’Ouest

Stars versus Wild : Stars en6
Est-ce que le Wild amènera l’énergie des dernières semaines? Réussiront-ils à surprendre le monde du hockey en sortant la deuxième meilleure équipe du circuit Bettman? John Torchetti continuera-t-il à faire de la magie avec ses joueurs?

Du côté des Stars, j’aime beaucoup Lindy Ruff et son attaque dévastatrice, mais sa défensive poreuse m’inquiète beaucoup. Souhaitons que Tyler Seguin soit en mesure de réintégrer l’alignement rapidement.

Ducks versus Predators : Ducks en 7
Cette série sera sans doute l’une des plus palpitantes de ce tournoi 2016. Ryan Getzlaf a réglé certains trucs personnels et il a pris son équipe en charge depuis le mois de janvier. Chez les Preds, on a ajouté un Ryan Johansen afin d’ajouter de la profondeur à l’attaque à cette équipe « défensive ». Pekka Rinne pourrait-il faire la différence en renouant avec son étoffe habituelle lors des séries? On ne sait jamais et maudit que j’ai hésité dans ma prédiction.

Blues versus Hawks : Hawks en 6
Je suis incapable de concevoir que les Blues réussiront à vaincre les champions de la Coupe Stanley lors de ces éliminatoires. Même s’ils ont couronné la saison régulière de façon majestueuse, je suis incapable de m’imaginer qu’ils vaincront les Hawks. Corey Crawford est de retour, les autres éclopés d’importances (Shaw, Hossa et Anisimov) devraient renouer avec l’action. Patrick Kane, Artemi Panarin, Jonathan Toews, Andrew Ladd, Duncan Keith et Brent Seabrook devraient éclipser les Tarasenko, Pietrangelo et Shattenkirk.

Kings vs Sharks : Sharks en 7
Je sais que je ne me fais pas d’amis, mais j’ai un feeling que les Sharks réussiront à fermer nos clapets en surprenant les Kings de Los Angeles. J’aime beaucoup ce que j’ai vu d’eux cette saison. Le choix de Joe Pavelski comme capitaine est une sélection judicieuse. Joe Thornton est tout simplement méconnaissable. Brent Burns a connu la saison de sa carrière et il devrait figurer parmi les finalistes au Norris. Bref, cette équipe a démontré énormément d’étoffe lors des derniers temps.

Quoique je ne dois pas sous-estimer une formation gagnante comme les Kings de Los Angeles qui n’ont pratiquement pas de failles au sein de leur alignement. Des gars comme Vincent Lecavalier et Luke Schenn ajoutent une profondeur intéressante à cette équipe. Anze Kopitar, Drew Doughty et Jonathan Quick devraient répondre présents. Au final, je m’attends à un duel très savoureux.

Et vous, vos pronostics?

En rafale
– Je vous présente la bonne nouvelle du jour :

– David Desharnais s’attend à des changements au sein du vestiaire puisqu’après une mauvaise saison, il y a toujours des changements. [JDM]

Il y en a au moins un de franc et lucide dans tout ce groupe-là!

– Une tonne de changements sont à prévoir aussi du côté du Colorado, mais le coach sera (lui aussi) encore derrière le banc de son équipe la saison prochaine. [LP]

– On dirait bien qu’Oliver Ekman-Larsson ne bougera pas de l’Arizona. [McLellan]

Même le DG ne sera plus le même, le plan demeure toujours de ne PAS offrir la Lune afin de tenter de mettre la main sur Auston Matthews (originaire de l’Arizona).

– Patrik Laine est-il en train de s’assurer de sortir au 2e rang lors du prochain encan?

https://www.youtube.com/watch?v=qsNKoqfCdYs

– Les Oilers…

– Tout ça pour dire que Jesse Puljujarvi a récolté une mention d’aide :

– Pour moi, Patrice Bergeron est le plus vrai de vrai de la Ligue nationale :

– David Krejci devra subir une opération à la hanche. [TVASports]

– Dave Cameron est-il sur le point de quitter la ville d’Ottawa? [LP]

En terminant, je désire féliciter JP Baker, Dominic Caouette et Jean-Félix Teasdale pour avoir terminé respectivement 1, 2 et 3 dans le pool DLC.

On remet cela l’an prochain, guys?

PLUS DE NOUVELLES