betgrw

Le Canadien a le sixième meilleur avantage numérique de la ligue depuis le retour des fêtes

L’avantage numérique du Canadien est toujours un enjeu chez le Canadien. Après tout, malgré de bons passages une fois de temps en temps, on dirait que depuis quelques années, ça ne fonctionne pas bien plus souvent qu’autrement.

Quand ça va mal, c’est rapidement souligné. Mais ces temps-ci, ça va bien… et on va le dire.

Comme l’a rapporté Renaud Lavoie ce matin sur les ondes de BPM Sports, depuis Noël, le Canadien est au sixième rang de la LNH pour l’avantage numérique avec 27 % de réussite.

Et comme ça fait 17 matchs que le Canadien dispute depuis Noël, l’échantillon est quand même intéressant.

Seuls les Oilers, les Canucks, le Lightning, les Panthers et les Hurricanes sont devant le Canadien. On parle de bons clubs dans la LNH, ce qui nous fait encore plus réaliser à quel point le groupe d’entraîneurs du CH fait du bon travail avec un homme en plus depuis Noël.

Évidemment, il sera intéressant de voir si le CH pourra garder un bon rythme. Je vois le CH ralentir alors que le hockey deviendra de plus en plus intense en fin de saison… mais aussi parce que sans Sean Monahan, ce ne sera pas simple.

Il était excellent en avantage numérique, lui… et Tanner Pearson n’est pas Sean Monahan.

Ceci dit, même si Monahan est parti de Montréal, il n’en demeure pas moins que l’impact qu’il a laissé sur le Canadien peut demeurer et que ses enseignements peuvent encore être appliqués.

Juraj Slafkovsky est notamment un joueur à qui on pense dans ces circonstances-là.

Le fait de voir le premier choix de 2022 prendre confiance de la sorte est un bon signe. Mardi, il a justement marqué deux buts, dont un sur l’avantage numérique. C’était de beaux tirs.

Et ça, c’est notamment grâce à Dr. Shot (Glen Tucker), qui aide beaucoup le Canadien ces temps-ci.

On ne sait pas exactement ce qui fait la recette des succès du Canadien en avantage numérique ces temps-ci, mais il est clair que de voir les gars tirer un peu plus souvent est un facteur.

Tu manques 100 % des tirs que tu ne prends pas, a déjà dit le grand Michael Scott Wayne Gretzky…

En rafale

– Ça commence, oui.

– À lire.

– Logique.

– Jesse Ylönen : pourquoi est-il encore là? [BPM Sports]

– Avis aux intéressés.

– Officiel.

PLUS DE NOUVELLES