Le camp de développement du Canadien aura lieu du 10 au 13 juillet

Les Canadiens ont annoncé, samedi, que leur camp de développement se tiendra du dimanche 10 juillet au mercredi 13 juillet. Au total, 40 joueurs ont été invités au camp qui se tiendra au Complexe sportif Bell de Brossard. Sur 40 joueurs, on y compte 23 attaquants, 12 défenseurs et 5 gardiens.

Voici la liste complète des 40 joueurs invités :

Parmi les joueurs invités, il y a évidemment le tout premier choix du dernier repêchage, Juraj Slafkovsky, qui se produira pour la première fois devant les partisans et médias de Montréal. Il a impressionné, au repêchage, par sa maturité et sa joie de faire partie de l’organisation du CH. Le Slovaque portera le numéro 60 pendant le camp, numéro qu’il portait quand il évoluait pour la Slovaquie au championnat mondial.

En fait, Slafkovsky ne sera pas le seul joueur repêché dans les deux derniers jours à se présenter au camp de développement puisque les 11 joueurs repêchés cette année sont invité par l’équipe. C’est donc dire que nous verrons Slafkovsky, Filip Mesar, Owen Beck, Lane Hutson, Vinzenz Rohrer, Adam Engstrom, Cedrick Guindon, Jared Davidson, Emmett Croteau, Petteri Nurmi et Miguel Tourigny en action à Brossard, eux qui ont tous entendu leur nom au repêchage de cette année.

La majorité des joueurs présents ont été repêchés par le Canadien dans les dernières années ou ont signé un contrat en tant qu’agent libre. Les autres proviennent d’une transaction antérieure ou ont tout simplement été invité par l’organisation même s’ils n’appartiennent pas au Tricolore.

7 joueurs ont été invités sans appartenir à l’équipe, mais un nom retient un peu plus l’attention : Nick Rhéaume. Nick Rhéaume, vous l’aurez deviné, a un lien de parenté avec la gardienne de but Manon Rhéaume. Il s’agit de sa tante. En plus de ça, Nick est aussi le fils de Pascal Rhéaume, qui agit présentement comme entraîneur assistant chez les Lions de Trois-Rivières.

Un autre nom intéressant fait partie de la liste des joueurs invités. Il s’agit de Pierrick Dubé, qui avait commencé la dernière saison avec les Lions dans la ECHL, mais qui était retourné avec Shawinigan dans la LHJMQ. Il a connu une saison du tonnerre et veut probablement montrer qu’il s’est amélioré depuis l’an dernier.

Plusieurs Américains évoluant dans la NCAA participent au camp de développement, mais pas au camps d’entraînement en septembre. Les règles sont strictes dans la NCAA et ces joueurs n’ont droit qu’à 48h de camp payé par l’équipe professionnelle, sans quoi ils deviendront professionnels et ne pourront plus jouer dans le circuit américain. Après ces deux jours, les joueurs universitaires quittent souvent, mais d’autres restent à leurs frais. Payer l’hôtel, la bouffe et l’équipement quand on est étudiant, ça revient pas mal cher, c’est pourquoi plusieurs quittent après le 48h.

Il faut noter que Kaiden Guhle et Logan Mailloux seront aussi présents au camp, mais ils sont classés dans la catégorie des blessés, donc ils ne pratiqueront pas sur la patinoire.

Parmi les absents notables, on remarque de gros noms comme Jordan Harris et Jan Mysak. Du côté de Harris, ce serait son âge. Tous les joueurs repêchés présents au camp sont issus des encans de 2019 à 2022. Donc Jordan Harris, repêché en 2018, doit passer son tour. On a eu droit à une explication encore plus claire pour Mysak. Le camp de la Tchéquie commence dans six jours pour le championnat mondial et il agira en tant que capitaine de l’équipe. Il faudrait bien que le capitaine soit en forme et présent au camp!

Les 40 joueurs seront répartis en deux groupes qui pratiqueront sur deux patinoires du Complexe sportif Bell en même temps. Les joueurs auront affaire à des tests et des entraînements hors glace pendant la première journée, mais verront rapidement plus d’action avec des pratiques sur glace le lundi, mardi et mercredi.

En plus des tests et entraînements hors glace, les joueurs auront droit à des conférences et formations. En plus de plusieurs formations sportives, les joueurs pourront aussi suivre le programme Respect et consentement qui sera donné par l’ancien joueur de la LNH Sheldon Kennedy. Bruno Gervais fera aussi partie de ce programme.

La cerise sur le sundae ; tous les entraînements sur glace sont ouverts au public si des curieux ont envie de voir le futur du Canadien en action.

En rafale

– La Coupe était à Sorel-Tracy aujourd’hui!

– C’était le début du camp de Benjamin St-Juste aujourd’hui et plusieurs jeunes en ont profité.

– Wimbledon bannit les joueurs/ses russes… et une joueuse d’origine russe remporte le tournoi. Un tantinet ironique.

– L’arbitre avait le sifflet facile.

– Solide performance au concours de lancers de 3 points de la WNBA.

PLUS DE NOUVELLES