betgrw

L’attaque montréalaise fait pitié

Le Canadien est parvenu à gagner son premier match sans Sean Monahan hier à Washington. Selon certains, on a là la preuve que la reconstruction fonctionne et achève… et que les jeunes ont pris du galon.

Je ne suis toutefois pas de ce groupe-là. Désolé.

Le Canadien a battu une équipe qui a deux fois plus de chances de repêcher top 3 que de faire les séries en ce moment…

Une équipe qui affiche l’un des pires différentiels de toute la LNH…

Une équipe qui venait de perdre Evgeny Kuznetsov (programme d’aide de la LNH) quelques heures avant le match… et qui a tout de même trouvé le moyen de dominer 39 – 26 au chapitre des tirs au but. Ovechkin et Pacioretty ne sont pas les mêmes joueurs qu’en 2016, mettons…

Alex Ovechkin n’est plus le même qu’il y a 20 ans.
(Crédit: Google)

Bref, ne capotons pas trop suite à cette victoire montréalaise dans la capitale américaine. Cette victoire, elle a été l’œuvre de Samuel Montembeault, des vétérans à la ligne bleue… et du premier trio à l’attaque. That’s it.

Nick Suzuki a montré la voie à son retour de Toronto, inscrivant deux buts et récoltant une passe, Juraj Slafkovsky a trouvé le fond du filet à deux reprises et Cole Caufield a récolté une mention d’aide. Les trois jeunes attaquants ont donc quatre des cinq buts du CH. Sans eux, il n’y aurait pas eu de match – et de spectacle – hier soir.

Il y a un vieux dicton qui suggère de ne jamais mettre tous les œufs dans le même panier… qu’en agissant ainsi, tu risques de tout perdre si tu rencontres un obstacle.

Hier, le retour de Slafkovsky aux côtés de Caufield et Suzuki a souri à l’équipe. Sauf que les soirs où ce trio-là ne fonctionnera pas – et ça va arriver – ça va être difficile de connaître du succès. Sans la contribution du premier trio, point de salut.

Les deuxième, troisième et quatrième trios du CH avaient ce look-là hier :

Armia – Gignac – Anderson
Pearson – Evans – Ylonen
Pezzetta – Condotta – Harvey-Pinard

On dirait le Rocket d’il y a quelques mois, avec un gars qui n’avait toujours pas inscrit un seul but après 24 matchs cette saison, un gars qu’on a acquis en raison de sa valeur négative et des gars qui ne joueraient pas dans la LNH s’ils appartenaient à une vingtaine des 32 marchés de la LNH (et qui restent en ville parce que le DG ne veut pas les perdre pour rien via le ballottage).

Je veux bien croire qu’Alex Newhook est sur le point de revenir au jeu, mais il ne changera pas tout à lui seul. Surtout pas au centre, où c’est mince en ta****** et où il n’excelle pas nécessairement.

Vivement le retour au jeu de Christian Dvorak Kirby Dach la saison prochaine !

Cette saison 2023-24 doit servir à identifier ÉNORME lacune chez le Canadien : son manque de talent brut et de profondeur à l’attaque. Ce n’est pas normal qu’avec trois joueurs (de centre) sur la liste des blessés (Dach, Dvorak et Newhook), on puisse voir une offensive aussi dégarnie et aussi peu dangereuse. Espérons que Suzuki, Caufield ou Slafkovsky ne termineront pas la saison sur la liste des blessés…

Malheureusement, les jeunes joueurs de qualité qui risquent de se joindre au club au cours des prochaines semaines sont tous des défenseurs : Lane Hutson, Logan Mailloux, David Reinbacher, Adam Engstrom. Sauf que le problème n’est pas à la ligne bleue présentement.

Et ne me dites pas que Joshua Roy, Emil Heineman ou Luke Tuch ont ce qu’il faut pour faire la différence right now dans le show.

La seule bonne nouvelle avec tout ça, c’est que la piètre attaque montréalaise devrait en théorie permettre au CH de tanker et de repêcher un bon attaquant en juin prochain.

Et qui sait ? Peut-être que Kent Hughes va se décider à échanger un ou deux défenseurs afin de renforcer son attaque…

Parce que ce n’est pas comme si le bassin d’espoirs à l’attaque débordait de joyaux à l’interne. Il va falloir le renflouer et mieux équilibrer le tout.

En rafale

– L’avenir de la diffusion en direct du sport se trouve en ligne. Preuve #193837 :

– J’ai eu la chance de recevoir Raheem Edwards – un chic-type à qui l’on ne peut que souhaiter du succès – en entrevue lundi soir, aux côtés de Nilton Jorge, Hady Raphaël et Patrice Bernier. #KanFC

– Est-ce que Josef Martinez est vraiment un meilleur attaquant de pointe que Chinonso Offor en 2024 ? Les chiffres de Nilton Jorge ont de quoi inquiéter.

– En terminant, je vous invite à regarder le plus récent épisode du podcast Couscous Piri Piri. Merci pour l’invitation les gars… même si on s’est pris pour une dérivée de feu-110% à la sauce soccer par moments. #LOL

PLUS DE NOUVELLES