L’année des troisièmes gardiens et des gardiens d’urgence

Les séries ne sont vieilles que de 72 heures dans la LNH; pourtant, on a déjà eu le temps d’assister à quelques situations spéciales devant le filet.

First, Casey DeSmith – le gardien de but partant des Penguins en l’absence de Tristan Jarry -, a dû quitter le match de mardi vers le milieu de la deuxième période de prolongation mardi soir. DeSmith s’était blessé au bas du corps.

Louis Domingue, qui venait d’engouffrer du porc épicé et du brocoli durant l’entracte, est donc venu en relève à DeSmith. Il a trouvé le moyen de bloquer les 17 lancers dirigés vers lui pour signer sa première victoire éliminatoire en carrière dans la LNH. Domingue n’avait obtenu que deux départs (dans le circuit Bettman) en 2021-22… et un seul la saison précédente. Il semble être identifié Ligue américaine désormais.

À noter que Casey DeSmith est considéré blessé au jour le jour et que Tristan Jarry s’entraîne encore en gymnase pour l’instant. Alex D’Iorio, qui s’est promené entre la Ligue américaine et la ECHL en 2021-22, a été rappelé en fin d’après-midi hier. Domingue et D’Iorio forment un duo 100 % québécois chez les Penguins.

Reid Robertson, gardien d’urgence au Madison Square Garden (qui a dû enfiler son équipement au cas où lorsque Domingue a été inséré dans la rencontre mardi soir) a participé à l’entraînement des Penguins hier matin.



Second, une histoire semblable s’est produite hier soir en Caroline.

Les Hurricanes, qui doivent se débrouiller sans Frederik Andersen (blessé), ont vu Antti Raanta se blesser en début de rencontre, puis devoir quitter la rencontre. Raanta semble s’être blessé à la tête. Il avait la lèvre qui saignait et a vraisemblablement dû passer le protocole de commotion cérébrales de la LNH. S’il a bel et bien subi une commotion cérébrale, il ne pourra pas jouer avant au moins une semaine. À moins que ce soit la mâchoire? Les Canes, qui mènent la série 2 à 0, devront tenter d’aller vaincre les Bruins à Boston avec leurs gardiens de but #3 et #4.

À noter que Raanta s’est blessé suite à un contact avec David Pastrnak, qui a été chassé pour deux minutes seulement.

Pyoto Kochetkov, un gardien russe qui ne parle pas vraiment anglais et qui n’avait pris part qu’à trois rencontres dans la LNH avant hier soir (toutes en fin de saison 2021-22), a dû venir en relève à Raanta.

Kochetkov, 22 ans, était encore en Russie (KHL) il y a quelques mois à peine… mais ça ne l’a pas empêché de signer la victoire. Il y a quelques chose dans l’eau de Raleigh qui « aide » les gardiens de but pas censé jouer. #DavidAyres

À noter que Jack LaFontaine, gardien d’urgence hier soir, a dû enfiler son équipement au cas où même s’il était officiellement un healthy scratch.

Rappelons que les Predators, eux, doivent se débrouiller avec David Rittich et Connor Ingram en l’absence de Juuse Sarros.

Avec la COVID-19 et le calendrier condensé, il y a eu plusieurs absences chez les gardiens de but de la LNH cette année. Juste chez le Canadien, six gardiens – dont aucun ayant réussi à signer au moins 10 victoires – ont obtenu du temps de jeu en 2021-22 : Carey Price, Jake Allen, Samuel Montembeault, Andrew Hammond, Cayden Primeau et Michael McNiven. On a aussi vu Karel St-Laurent prendre part à quelques pratiques au cours des dernières années… quand ce n’était pas une plaque de bois.

Chez les Blackhawks, on a même dû habiller Artem Anisimov (dans le vestiaire), qui était sur le taxi squad ce jour-là, suite aux blessures de Matt Murray et d’Anton Forsberg. Heureusement, Marcus Hogberg, un vrai gardien, était lui aussi sur la taxi squad ce jour-là et c’est lui qui a été appelé en renfort. Plusieurs gardiens d’urgence ont été appelés à se préparer dans le vestiaire durant la saison régulière, sans pour autant être appelés à jouer…

Mais rappelons qu’un certain Tom Hodges est venu en relève à John Gibson et Anthony Stolarz à la fin du mois d’avril chez les Ducks (à Dallas). Il n’a accordé qu’un but en près de 20 minutes, signant tout de même la défaite. Presque aussi bon que David Ayres quelques semaines avant la pandémie…

2021-22 fût vraiment une saison folle. Une saison que le Canadien a terminé au 32e et dernier rang de la LNH, rappelons-le.

En rafale

– Effectivement!

OK, mais qui?

– La LNH devra être plus claire.

– Place aux séries dans la LHJMQ.

– Très beau geste et très belles paroles.

– Les Sounders de Seattle sont champions de la Ligue des Champions de la CONCACAF.

– Vous n’aviez qu’à ne pas quitter le stade avant la fin…

PLUS DE NOUVELLES