L’ancien joueur de la LNH, Reid Boucher, plaide coupable d’agression sexuelle sur une mineure

La vie est remplie d’individus commettant des crimes et des gestes horribles. Parfois ces crimes et gestes ne sont jamais dénoncés ou punis.

Généralement, les crimes qui sont le moins dénoncés, ou qui prennent le plus de temps avant de l’être, et qui sont souvent ignorés sont les crimes sexuels. On en a eu la preuve dans la Ligue nationale de hockey avec toute l’histoire entourant Kyle Beach, Brad Aldrich et l’organisation des Blackhawks de Chicago.

L’ancien des Blackhawks, Kyle Beach, avait subi des agressions/attouchements sexuels de la part de Brad Aldrich, un des employés des Blackhawks en 2010. Toutefois, l’équipe s’était entendue sur le fait de ne pas parler de cette histoire à personne pour éviter de nuire à leur saison.

Les Blackhawks ont remporté la coupe cette année-là.

Eh bien aujourd’hui, une histoire aussi tordue a été divulguée par Darcie Moran du Detroit Free Press.

L’ancien joueur de la LNH, et attaquant du Lokomotiv de Yaroslavl dans la KHL, Reid Boucher, a plaidé coupable le 13 décembre dernier d’avoir agressé sexuellement une mineure de 12 ans, la fille d’une famille qui l’avait accueilli lorsqu’il avait 17 ans et qu’il faisait partie du USNTDP (United States National Team Development Program). en 2010.

Boucher avait tout d’abord été accusé de conduite sexuelle criminelle de premier degré, mais avait par la suite plaidé pour acte sexuel criminel au troisième degré impliquant pénétration sexuelle avec un individu âgé entre 13 et 16 ans.

La victime a expliqué que Boucher l’avait forcée à faire un acte de sexe oral en la menaçant d’exposer une vidéo de danse d’elle-même. La deuxième fois, Boucher l’a menacée de parler du premier incident à plusieurs personnes de son entourage.

Vraiment horrible comme histoire.

Le plus grave dans tout ça, c’est que Boucher risque de ne même pas faire de prison.

« Boucher a été initialement accusé de conduite sexuelle criminelle au premier degré, passible d’une peine de 25 ans de prison à vie. Cependant, lors de l’audience de décembre, le juge de circuit Patrick Conlin a accepté de laisser Boucher plaider pour une accusation moindre, et a accepté de le condamner sans peine de prison initiale […] l’affaire n’apparaîtra pas dans le dossier public de Boucher s’il réussit à purger sa peine. » – Darcie Moran (traduit de son article)

Bref, une histoire horrible qui donne la chair de poule en pensant que ce gars-là a joué dans la LNH.

En Rafale

– Classement des gardiens partants.

– Le CH en aura besoin de cette soi-disant chance.

– Halak sur le protocole de la COVID-19.

– Toute bonne chose à une fin.

– Vos prédictions pour ces rencontres?

PLUS DE NOUVELLES