L’agent de Marc-André Fleury s’en prend à Peter DeBoer sur Twitter

À la dernière date limite des échanges, les Golden Knights de Vegas ont fait l’acquisition de Robin Lehner dans une transaction à trois équipes impliquant les Blackhawks et les Maple Leafs.

Depuis qu’il est débarqué dans la ville du gambling, Lehner est tout simplement fumant. Il a remporté huit des neuf duels auxquels il a fait face, tout en présentant d’assez bonnes statistiques.

En trois matchs de saison régulière, il a maintenu un pourcentage d’arrêt de .940 et a affiché une moyenne de buts alloués de 1.67. C’est plus difficile en séries pour son save percentage (.904), et son GAA (2.44), mais il semble toujours avoir la confiance de son entraîneur. Et ça… ça ne plaît pas vraiment à l’agent de Marc-André Fleury.

Je vous laisse en juger par la photo ci-dessous, qui a été publié sur le compte personnel d’Allan Walsh (l’agent de Fleury) :

Sur la publication, on peut voir une épée qui transperce le gardien de but avec le mot «DeBoer» inscrit dessus. Ce qu’on peut en conclure, c’est que Walsh estime que l’entraîneur des Knights a planté un couteau dans le dos à son client, suite à la décision de faire jouer Lehner à la place de Fleury lors des présentes séries.

À noter que le gardien suédois a disputé tous les matchs des siens depuis le début des séries éliminatoires, à l’exception du troisième de la série opposant Vegas aux Blackhawcks de Chicago. C’est Fleury qui était d’office pour cette rencontre.

Était-ce vraiment nécessaire de publier cela? À mon avis, absolument pas. Par contre, ce n’est pas la première fois que cette situation arrive dans le clan du gardien de but. Rappelez-vous, lorsqu’il s’était fait tasser par Matt Murray lors des séries éliminatoires à Pittsburgh il y a de ça quelques années… Allan Walsh est tanné du traitement offert à son client, et ça paraît.

Bref, Pierre Lebrun s’était entretenu avec DeBoer cette semaine justement au sujet de Robin Lehner. Voici ce qu’il a affirmé :

Oui, Lehner performe bien et fait le travail. Mais, est-ce que la décision de le mettre devant le filet est un peu irrespectueuse à l’endroit de Flower? La question se pose. Ce dernier travaille d’arrache-pied depuis que les Knights l’ont sélectionné au repêchage d’expansion, amenant même le club à une participation à la finale de la Coupe Stanley à la toute première année d’existence du club.

Bref, pour l’instant, le Québécois est toujours avec la formation et la direction de l’équipe ne semble pas trop s’en faire avec la publication de l’agent de Marc-André, comme le rapporte le très réputé Elliotte Friedman.

Est-ce que tout ça aura des répercussions sur le reste de la danse estivale chez les Golden Knights de Vegas? Chose certaine, c’est définitivement une distraction pour l’équipe en ce moment. Reste à savoir s’ils seront en mesure de dealer avec ça et de poursuivre leur parcours en séries.

Rappelons qu’il reste encore deux années au contrat de Marc-André Fleury avec les Knights, tandis que Robin Lehner tombera agent libre à la fin de la présente campagne.

PLUS DE NOUVELLES