La Russie ne devrait pas être au Mondial junior selon Wayne Gretzky

Depuis que Vladimir Poutine a décidé d’envahir l’Ukraine, plusieurs athlètes russes sentent la soupe chaude, et se rendent compte qu’ils souffriront fort probablement des gestes de leur président.

Après que Dominik Hasek ait demandé hier la suspension des joueurs russes dans la LNH, voilà que Wayne Gretzky a affirmé hier soir sur les ondes de TNT que la Russie ne devrait pas être au Mondial junior qui aura lieu probablement au mois d’août à Edmonton.

Le meilleur pointeur de l’histoire de la LNH croit fortement que les espoirs russes devraient être exclus de ce tournoi.

« Je pense que le hockey international devrait dire: « nous n’allons pas les laisser jouer dans le Mondial junior ». Je pense que nous devons, en tant que Canadiens, adopter cette position puisque les matchs vont être joués à Edmonton. » – Wayne Gretzky

Les décisions et gestes du président russe Poutine ont donc de lourdes conséquences pour les athlètes et joueurs russes.

On se rappelle qu’hier également la Pologne avait annoncé qu’elle refusait de disputer son match de qualification pour la Coupe du monde 2022 de soccer face à la Russie.

Gretzky a pris le temps de féliciter la délégation polonaise pour cette brillante décision. Le meilleur joueur de tous les temps a également qualifié le conflit actuel d’insensé.

Sinon, pour ce qui est de la KHL, on a appris plus tôt aujourd’hui que le Dinamo de Riga quittait la KHL. C’est donc la deuxième équipe d’une ville hors de la Russie après le Jokerit de Helsinki qui quitte la KHL.

L’équipe lettone a publié un communiqué ce matin indiquant qu’elle quittait la KHL ainsi que toutes ses strucutres.

« La décision de se retirer de la KHL a été prise, exprimant ainsi une position claire de la direction du club. Dans une telle crise militaire et humanitaire, nous ne voyons aucune possibilité de coopération avec la Ligue. » J. Savickis, président du conseil de l’équipe

Il reste donc désormais trois équipes non-russes dans la KHL, soit le Dinamo de Minsk de Biélorussie, le Barys Nur-Sultan du Kazakhstan et le Kunlun Red Star en Chine.

De telles nouvelles et décisions continueront de sortir dans les prochains jours étant donné la crise actuelle.

PLUS DE NOUVELLES