La reprise du sport en Amérique du Nord est-elle menacée?

Le retour au jeu de la LNH est prévu vers la fin août, mais revenir au jeu à la suite d’une telle pandémie, ce n’est pas évident. Vraiment pas. La COVID-19 a fait des ravages sur notre planète, nous privant de notre vie quotidienne tranquille et « normale ». En ce moment, on se déconfine, mais le rythme de la vie n’est plus le même… Les joueurs de hockey peuvent recommencer à pratiquer leur sport fétiche, mais il doivent le faire avec beaucoup d’inquiétude et disons que les dernières heures démontrent qu’ils ont raison de craindre un retour.

Pourquoi?

Parce que des cas de la COVID-19 pleuvent en ce moment. C’est le cas chez les Phillies de Philadelphie, où il y a eu une éclosion de cinq joueurs, rien de moins. En plus de ça, trois membres du personnel « baseball » ont aussi testé positif. Juste comme ça, les installations des Phillies pour le camp se situent en Clearwater, en Floride. À noter également que plusieurs membres du personnel attendent le résultat des tests qu’ils ont dû passer il y a quelques heures.

À la suite de cette annonce, Bob McKenzie s’est présenté sur Twitter afin d’annoncer que le Lightning de Tampa Bay possédait trois joueurs et deux membres du personnel touchés par la COVID-19. Ils ont testé positif aux tests auxquels les membres des équipes professionnels sont soumis. Au départ, McKenzie n’avançait pas le nom de la formation, mais il a fini par souligner que c’était le Lightning. Pour le moment, les activités du Lightning se retrouvent paralysées… et les joueurs qui ne sont pas à Tampa doivent demeurés chez eux.

Il ne faut pas omettre non plus les deux clubs de la MLS qui sont affectés par cette COVID-19 ainsi que les cas au sein de la NFL.

Ce qui me rend le plus mal à l’aise dans tout ça, c’est que cette crise de tests positifs se produit en Floride, là où le sport doit se tenir. Les cas en hausse en Floride, ce n’est pas une nouvelle séduisante pour la MLS et la NBA, qui voulait tenir leur reprise des activités à cet endroit précis. Peut-être que tout ce beau monde devra revoir sa position face à ce retour éventuel.

Bref, la Ligue nationale ne doit pas se mettre la tête dans le sable à la suite de cette annonce en provenance de Tampa. Elle se doit d’évaluer la situation et suivre le dénouement de très près. Ça pourrait faire également reculer certains joueurs déjà très craintifs. À suivre, comme dirait l’autre. 

PLUS DE NOUVELLES