La «princesse» du Canadien n’est plus le meilleur gardien au monde

Je vous ai rapporté hier matin que la blessure de Carey Price soulevait plusieurs questions. Georges Laraque et Martin Leclerc ont été très clairs lorsqu’ils ont mentionné qu’ils ne croyaient pas du tout que sa blessure en était une vraie, prétendant que le Canadien était à la recherche d’une excuse pour lui donner une deuxième pause.

Michel Bergeron est du même avis et il s’est permis une montée de lait lors de son segment Sans Filet, hier soir lors du premier entracte. Il ne s’est pas gêné pour qualifier le #31 de princesse du Tricolore, signifiant clairement qu’il recevait un traitement de faveur de l’équipe.

« Il le sait, c’est le « king ». C’est quasiment la princesse des Canadiens, on n’a pas le droit de parler contre lui. »

Bergeron poursuit en mentionnant que Carey Price ne se mérite plus le titre de meilleur gardien au monde, qui lui revenait par défaut depuis sa saison où il a remporté le Vezina et le Hart.

« On disait même qu’il était le meilleur au monde, on n’a pas le droit de dire ça. Il n’est plus le meilleur monde. Je m’excuse là, mais avec ce qu’il a fait dernièrement à la foule au Centre Bell. Avec le regard qu’il a fait l’an dernier lorsqu’il a regardé l’entraîneur avant de se faire congédier. C’est assez. Il y a tu quelqu’un qui peut le remettre à sa place? Hey Carey, on vient de te donner 100 M$. À partir d’aujourd’hui, tu joues! »

Dans un certain sens, il est dur de remettre en doute que l’attitude de Price est loin d’être exemplaire depuis sa blessure en 2015-2016. Les critiques ne peuvent pas l’atteindre et il semble refuser de les accepter, se pensant plus gros que le sport lui-même.

Et c’est justement le deuxième point de Bergeron, qui affirme qu’il devrait aussi y avoir des changements chez le personnel des gardiens de but, qu’il qualifie de petite communauté. Ce n’est peut-être pas la faute à Stephane Waite, mais…

« Et là peut-être que je changerais d’entraîneur des gardiens de but. Parce que là c’est une petite communauté, mais à un moment donné c’est assez. Lui, il fait partie d’une grande équipe. Il ne peut pas être plus gros que la game. Et ce qu’il a fait à la foule, ça ne se fait pas. Ça va lui revenir dans la face. […] Je regardais le calendrier du Canadien, on joue  6 matchs à domicile contre des équipes à partir de mardi. Vegas, Minnesota, Arizona… Là c’est fini, il n’est plus blessé. Je demanderais à la direction du Canadien de ne pas embarquer dans son jeu. Arrêtons de niaiser. C’est un professionnel! »

PLUS DE NOUVELLES