La prestance de Nick Suzuki rappelle celle de Crosby et Toews, selon Bob Hartley

Sur les ondes de BPM Sports vendredi durant Le Retour Des Sportifs, Bob Hartley a donné son opinion sur le prochain capitaine des Canadiens de Montréal. Selon lui, il n’y a aucun doute, Suzuki devrait être le prochain capitaine du Tricolore.

Il a même lancé un argument intéressant en affirmant que la prestance du jeune joueur de centre du CH lui rappelle celle de Sidney Crosby et de Jonathan Toews.

Il faut préciser qu’il ne comparait pas Suzuki à ces joueurs qui ont déjà prouvé à plusieurs reprises qu’ils faisaient partie de l’élite.

Toujours selon Hartley, le numéro 14 des Habs est beaucoup plus mature que ses 23 ans et s’exprime très bien. Il serait prêt à supporter cette tâche ardue d’être capitaine de la plus grande franchise de l’histoire.

Hartley semble tout de même d’accord que Joel Edmundson serait un bon capitaine puisqu’il est déjà bien respecté dans l’organisation, mais Suzuki reste son choix final.

« Edmundson est un chic type, un très bon leader et une très bonne personne, mais Suzuki coche toutes ces cases tout en étant plus jeune. » – Bob Hartley

Tout au long du segment, l’ancien entraîneur prolifique vantait les qualités de capitaine de Nick Suzuki. Selon le natif d’Hawkesbury, le jeune centre a beaucoup de respect envers la game, il est humble et est un travailleur acharné. C’est déjà un professionnel dans ce qu’il fait à seulement 23 ans.

Un autre argument qu’il a apporté concernant Edmundson, c’est que d’ici deux ans, il risque de devenir une monnaie d’échange, si les espoirs de la brigade défensive se développent bien.

Des Kaiden Guhle, Jordan Harris, Justin Barron et on pourrait même rajouter Mattias Norlinder à la liste, pourraient devenir de très bons défenseurs, ce qui rendrait le vétéran de 29 ans plus propice à être échangé.

Personnellement, que ce soit Edmundson, Suzuki ou même Anderson, ça ne me dérange pas vraiment, car ils seraient tous d’excellents candidats. Cependant, je crois qu’à long terme, Suzuki demeure le meilleur choix. En plus de tout ce que Bob Hartley a dit au sujet du centre, il ne faut pas oublier que Nick Suzuki était sur la scène lors de l’annonce de Juraj Slafkovsky comme premier choix au total du repêchage à Montréal. Cela démontre que l’organisation fait preuve d’une grande confiance envers lui. 

En rafale

– Une autre défaite par décision du Québécois.

–  Il devrait s’en remettre.

– Retour en arrière!

– Pour faire changement, les Canadiennes affronteront les États-Unis en finale.

– Une vente de feu qui continuerait encore?

PLUS DE NOUVELLES